@
12 août 2017

Et de trois !

Le Stade Mémorial Percival-Molson au complet a eu une montée d’adrénaline ce soir ! Tout le monde, les joueurs comme les partisans avaient la même idée en tête : arracher le premier rang de l’Est à la troupe de Popp et Trestman.

L’enjeu était grand, le défi tout autant. Mais c’est avec beaucoup de sang-froid que nos Alouettes ont démarré le deuxième tiers de la saison, dominant leurs adversaires torontois par la marque de 21 à 9.

Un retour remarqué

L’intensité n’a pas tardé à se pointer et les retrouvailles entre anciens collègues ont vite pris une tournure beaucoup plus sérieuse. Dès le premier jeu, Stefan Logan a porté le ballon sur 27 verges, plaçant ainsi son quart-arrière en position encourageante pour entamer le match. Les oiseaux ont mis un peu plus de 11 minutes pour ouvrir la marque grâce à une passe impeccable de 41 verges de Durant à Ernest Action Jackson, mais en attendant les points, la foule a eu droit à de l’action en masse. Du côté de la défense, Tyree Hollins s’est illustré en rabattant une passe du quart remplaçant Mathews destinée au dangereux S.J. Green. En attaque, outre Jackson qui a mis les pieds dans la zone des buts le premier, c’est Tyrell Sutton qui est ressorti du lot. Après avoir raté les deux derniers matchs, Tyrell s’est assuré de nous rappeler combien sa contribution à l’équipe est précieuse. Jacques l’a même confirmé lors du point de presse d’après-match : le dynamisme de Sutty apporte une fébrilité nécessaire à l’attaque. Cible privilégiée de Durant ce soir, le porteur de ballon a ajouté 15 courses et trois attrapés à sa fiche. On était content d’entendre à nouveau son nom au micro !

Quand le chat n’est pas là…

Il faut dire que les Argos ont semblé souffrir de l’absence de leur quart partant Ricky Ray. La formation torontoise qui n’a réussi à inscrire que trois points pendant la première demie sur un placement de Hajrullahu a laissé à Durant et ses hommes l’espace dont ils avaient besoin pour consolider leur avance avant de prendre le chemin du vestiaire. C’est avec 7 minutes 53 secondes à jouer au deuxième quart que le jeune George Johnson a réalisé le deuxième touché du match, le premier de sa carrière dans la LCF, sur une passe de 16 verges de Durant. Beau boulot, George ! Après un plaqué incroyablement véhément de Brandon Stewart, un simple et un placement réussi de Boris Bédé, le tableau indiquait 18-3 en faveur de la troupe de Chapdelaine à la mi-temps.

Mention spéciale à notre quart d’expérience Darian Durant qui a fait son entrée dans le prestigieux club des 15 meilleurs passeurs de tous les temps, devançant le légendaire Sam Etcheverry au 14e rang du classement. On te lève notre chapeau, Darian !

 

Une première étape de franchie

Des deux côtés de la ligne de mêlée, les unités défensives ont tenu le fort tout au long de la deuxième demie. Après un troisième quart plutôt tranquille et un changement de pivot chez les Argonauts (c’est Fajardo qui a repris le flambeau à la sortie du vestiaire), les hommes de Noel Thorpe ont pris les choses en main et mis le feu aux gradins.

Avec moins de trois minutes à jouer, l’avance de 12 points du corps montréalais a été menacée par une séquence des Argos qui les a transportés jusqu’à la ligne de 11 verges… où Coombs a été brutalement stoppé par le demi de coin Jonathon Mincy. Visiblement, notre talentueux numéro 29 n’était pas près de laisser la victoire lui glisser entre les mains : au quatrième quart seulement, il a réalisé cinq foudroyants plaqués ! Ses compatriotes et lui peuvent se féliciter pour la victoire d’aujourd’hui, mais on sait que tout le groupe sera appelé à garder les pieds sur terre.

Le combat est loin d’être terminé. Comme l’a dit Jacques, le mois d’août est particulièrement important pour l’équipe. D’ailleurs, il l’est pour toutes les formations de la ligue. On a beau croire que les comptes sont réglés avec Popp, Trestman et leurs hommes, ces derniers ne sont certainement pas du même avis. Les gars devront sans aucun doute continuer de s’entraîner avec la même ardeur s’ils veulent connaître autant de succès la semaine prochaine au BMO Field. On est prêt à parier qu’après leur défaite de ce soir, les Argos nous accueilleront les poings serrés…

Rendez-vous sur les ondes de RDS et du 98,5 fm dès 16 h le samedi 19 août.