1 février 2018

Joueurs de l’année : double nomination pour Hebert et Matte

La Ligue canadienne de football a dévoilé mercredi la liste des joueurs par excellence des Alouettes pour la présente saison tels que sélectionnés par les membres des Chroniqueurs de football du Canada, ainsi que les entraîneurs-chef de la ligue. Chez les Alouettes, le secondeur Kyries Hebert a été choisi joueur par excellence et joueur défensif par excellence, alors que son coéquipier, le garde Kristian Matte, a hérité des titres de joueur canadien et de joueur de ligne par exellence, tandis que le spécialiste des longues remises Martin Bédard a été sélectionné joueur par excellence sur les unités spéciales. Le demi défensif Branden Dozier a pour sa part été élu recrue par excellence chez les Alouettes.

Joueur par excellence et joueur défensif par excellence: Kyries Hebert
Toujours surveillé par ses adversaires, Hebert ne semble pas ralentir à 37 ans. En 17 parties cette saison, il a récolté 108 plaqués défensif, ce qui lui confère le troisième rang dans la LCF et le premier rang parmi les joueurs défensifs dans la division est.  Ses 108 plaqués défensifs le placent présentement au quatrième rang à ce chapitre dans l’histoire de l’équipe. Avec une partie à disputer, Hebert risque de se hisser parmi les trois meneurs dans l’histoire des Alouettes dans cette catégorie. Le secondeur, qui a élu domicile à Montréal, a causé des maux de tête aux attaques adverses, lui qui a également réussi deux sacs du quart et une interception, en plus de forcer trois échappés. À sa sixième saison avec la formation montréalaise, Hebert a aussi prouvé sa polyvalence, lui a qui est passé de secondeur extérieur à secondeur intérieur en cours de saison, suite aux nombreuses blessures qui ont affecté l’équipe tout au long de la saison. En 2012, l’athlète originaire de Eunice en Louisiane avait été nommé joueur par excellence des Alouettes sur les unités spéciales.

Joueur par excellence canadien et joueur de ligne par excellence: Kristian Matte
Grâce au travail de l’athlète originaire de Saint-Hubert au sein de la ligne à l’attaque, les Alouettes pointent au deuxième rang de la LCF pour le nombre de verges au sol (1639) avec une moyenne de 96,4 verges par partie en 2017. Le travail constant de l’athlète de 32 ans au sein d’une ligne à l’attaque qui a été décimée par les blessures a permis au demi Tyrell Sutton de figurer parmi les cinq meilleurs de la LCF avec 843 verges au sol et ce, en seulement 14 parties cette saison. D’ailleurs, avant ces blessures, Matte a fait parti d’une ligne à l’attaque qui n’a pas accordé de sacs au cours des trois premières rencontres de la saison. L’ancien des Stigners de l’Université Concordia, qui en est à sa huitième campagne avec les Alouettes, aura manqué trois rencontres en raison de blessure cette saison

Joueur des unités spéciales par excellence : Martin Bédard
À sa neuvième saison avec les Alouettes, le constant travail de Bédard continue de se faire remarquer. En plus de ne pas avoir manqué une remise cette saison, l’athlète de 33 ans originaire de Laval, a récolté huit plaqués sur les unités spéciales en 16 rencontres. Ce total est d’autant plus impressionnant qu’il évolue seulement sur les unités de bottés de dégagement et de placement, ne lui permettant donc pas d’engranger des plaqués sur l’unité de botté d’envoi comme les reste de ses coéquipiers. De plus, il doit d’abord s’assurer que sa remise est bien effectuée et il doit bloquer les joueurs adverses avant de tomber en couverture. Malgré cela, il est souvent le premier arrivé sur le retourneur adverse. Il a d’ailleurs connu son meilleur match en carrière vendredi dernier en Saksatchewan, avec une récolte de trois plaqués sur les unités spéciales.

Recrue par excellence Branden Dozier : 
Dès sa première saison, Dozier a gagné la confiance de ses entraîneurs et de ses coéquipiers, se méritant beaucoup de temps de jeu. L’ancien des 49ers de l’Université de la Caroline du Nord à Charlotte a démontré sa grande polyvalence connaissant du succès autant en défense que sur les unités spéciales. Du côté défensif, Il a récolté un impressionnant totals de 60 plaqués, dont deux sacs. L’athlète de 23 ans a de plus inscrit un touché contre les Stampeders de Calgary, alors qu’il a retourné un échappé sur 20 verges, ce qui a contribué à la victoire des Alouettes face à la meilleure formation dans la LCF. Dozier a aussi réussi 14 plaqués sur sur unités spéciales, bon pour le deuxième rang chez les Alouettes. D’ailleurs, son total de 74 plaqués, le place également au second rang de l’équipe.  Avec les Shiltz, Touré, Wright, Jamieson et compagnie, Dozier fait parti d’un groupe de jeunes recrues prometteuses qui ont évolué avec la formation montréalaise cette année