@
31 mai 2019

Un premier test pour les recrues à Toronto

Nos Alouettes ont réalisé leur premier test jeudi matin au charmant Varsity Stadium de Toronto devant une foule d’élèves très enthousiastes. Vêtus pour la première fois de leurs uniformes blancs New Era, nos hommes ont tenté de mettre en application quelques-unes des notions apprises lors des derniers jours au camp d’entraînement dans un affrontement dominé par les Argonauts.

Comme le veut la tradition des matchs préparatoires, certains de nos joueurs étoiles – notamment BJ Cunningham et Eugene Lewis – ont fait quelques apparitions au premier quart, mais ce sont surtout les recrues qui ont vu du temps de jeu. C’était le moment ou jamais pour elles de montrer qu’elles ont le potentiel d’aider l’équipe à court ou à moyen terme. D’ailleurs, le corps défensif ainsi que les unités spéciales étaient presque entièrement composés de jeunes joueurs qui en sont à leur première expérience chez les pros.

Vraisemblablement, la marque finale de 45 à 20 indique que nos troupes ont encore du travail à faire, particulièrement pour parvenir à mieux contrer le jeu aérien. Les quarts de Toronto n’ont pas eu de mal à trouver des receveurs libres en zone profonde, accumulant 455 verges par la voie des airs. « Il faudra que la ligne défensive mette beaucoup plus de pression sur le quart et que les demis défensifs couvrent les receveurs de manière plus serrée, » a affirmé le vétéran Jean-Samuel Blanc en entrevue d’après-match jeudi.

Le DD Marcellus Pippins s’est toutefois illustré comme il l’a fait à l’entraînement au stade de McGill depuis son retour avec la formation. Le demi de coin âgé de seulement 24 ans, qui a passé quelques semaines avec l’équipe de pratique en 2018, a réalisé l’interception du match, retournant le ballon sur 31 verges jusque dans la zone des buts au début du quatrième quart.

Les quarts-arrière Matt Shiltz et Vernon Adams Jr ont également réussi à inscrire des points au tableau. Après qu’Antonio Pipkin et Jeff Mathews se soient mesurés à plusieurs membres de la formation partante des Argos en début de match sans parvenir à ouvrir la marque, Shiltz et Adams ont mis la main à la pâte accompagnés de recrues comme Asnnel Robo, Josh Cleveland, Malcom Carter, Zac Parker et Chris Osei-Kusi.

Après avoir parcouru 32 verges et esquivé deux demis défensifs torontois, Shiltz a franchi la ligne des buts pour octroyer à nos Alouettes leurs six premiers points du match avec un peu moins de cinq minutes à jouer au deuxième quart. Dans l’esprit de tester les notions enseignées, l’attaque menée par Matt Shiltz a tenté la conversion de deux points en vain.

Vernon Adams Jr, quant à lui, y est allé d’une courte passe de huit verges dans les flancs au receveur canadien Malcom Carter. Carter, habillé lors de seulement 6 matchs en 2018, pourrait faire partie de la solution en ce qui a trait au ratio si aucun joueur national ne parvenait à se tailler une place de partant sur la ligne défensive. Le receveur longiligne (6 pieds 6) a capté le ballon à une main puis s’est élancé sur huit verges pour marquer le deuxième touché de nos Alouettes. Particulièrement motivé à percer l’alignement, Carter a affirmé qu’il s’était entraîné fort pour gagner en masse musculaire afin d’être en mesure de compétitionner contre les plus imposants demis défensifs et secondeurs de la ligue.

L’équipe d’entraîneurs aura du boulot à faire dans les prochains jours pour évaluer le travail accompli et apporter les correctifs nécessaires. L’entraîneur-chef Mike Sherman s’attendait à une meilleure performance de son groupe, mais a tenu à rappeler aux médias et aux fans qu’il s’agissait seulement d’un premier test et que plusieurs armes – dont John Bowman, Henoc Muamba et DeVier Posey – étaient absentes jeudi. Les quatre quarts-arrière, quant à eux, auront sans doute encore à se produire lors du second match préparatoire le jeudi 6 juin à domicile.

 

Acheter des billets