@
8 août 2019

3 éléments à surveiller dans le match contre les Riders

Vendredi soir, nos Alouettes accueillent les Roughriders de la Saskatchewan au stade de McGill. L’équipe de l’ouest livre des performances solides depuis le début de la saison, malgré avoir perdu son quart-arrière partant au tout premier jeu de son tout premier match. Avec Cody Fajardo sous le centre, les Riders ont remporté leurs quatre derniers duels, mais nos oiseaux ont bien l’intention de mettre un peu à leur série de victoires. Un affrontement particulièrement intéressant s’annonce et, pour vous préparer, on vous partage trois éléments importants à surveiller.

 

Le rebond des unités spéciales

Après une dure soirée pour les unités spéciales vendredi dernier – difficile d’oublier que DeVonte Dedmon a marqué deux touchés et amassé 376 verges sur des retours -, on s’attend à ce que le groupe de Mickey Donovan soit mieux préparé à contrer les dangereux retourneurs des Riders. L’ancien du Rouge et Or, Frédéric Plesius fera sans doute partie de la solution. Réembauché plus tôt cette semaine, le secondeur a promis de mener par l’exemple.

« Quand je frappe, la personne se souvient de moi, » dit-il. Fredo a démontré son engagement et sa volonté d’apprendre cette semaine à l’entraînement en posant plusieurs questions à son coordonnateur. Jean-Gabriel Poulin est aussi de retour en action. Fredo, Jean-Samuel Blanc et lui formeront certainement un redoutable trio québécois.

Le jeu au sol par comité

En l’absence de Will Stanback, l’attaque pourra compter sur un comité productif et expérimenté. Jeremiah Johnson et Ryder Stone, sans oublier Spencer Moore en protection, verront sans doute leur rôle au sein de l’attaque augmenter.

« Le jeu au sol devrait plus ou moins rester le même. Jeremiah a plus de scat en lui, il esquive bien les plaqués avec ses feintes, » a confié Khari Jones sur le porteur de ballon vétéran qu’il connait bien. Les deux étaient ensemble en C.-B. en 2016 et 2017.

Ryder, pour sa part, est explosif, habile et a des mains sûres, tandis que Spencer est un joueur à col-bleu qui réussit des blocs importants dans les moments cruciaux. Leur apport pourrait avoir un impact important vendredi, alors que l’attaque devra composer avec Charleston Hugues, un des joueurs de ligne défensive les plus efficaces de la ligue.

Le front défensif contre le jeu au sol

Les porteurs de la Saskatchewan ont beau ne pas avoir les meilleures moyennes de verges par course, ils sont les plus utilisés de la ligue. Les Riders sont d’ailleurs premiers pour les touchés au sol. Les secondeurs et la ligne défensive, qui devront contenir Powell et Thigpen, tous deux en grande forme, peuvent donc s’attendre à une charge de travail élevée cette semaine. Prêtez attention particulière au nouveau venu de 6’5, 250 livres Jimmy Bean (AD) qui a effectué quelques répétitions avec l’unité partante à l’entraînement. Il pourrait être appelé à prendre part au jeu dans certaines situations.

Acheter mes billets