@
12 septembre 2019

La Fondation des Alouettes amasse près de 50 000 $ pour soutenir la persévérance scolaire

La Fondation des Alouettes de Montréal (« FAM ») est fière d’annoncer avoir recueilli tout près de 50 000 $ lors d’un événement de financement s’étant déroulé le 7 septembre dernier et auquel ont pris part environ 150 personnes. Nolinor et Telus, partenaires de la FAM et des Alouettes, ont généreusement contribué en amassant respectivement des sommes de 10 000 $ et 5 000 $ .

Animé par Isabelle Racicot, l’événement «Êtes-vous plus brillant qu’un élève de 5e ?», présenté par Nolinor, prenait la forme d’un jeu questionnaire où les invités issus du monde corporatif ont pu tester leur niveau de connaissances générales. Les représentants de l’École secondaire Henri-Bourassa, l’une des écoles soutenues par la FAM, ont remporté les grands honneurs de la première édition de l’événement.

La mission de la FAM est de promouvoir et soutenir la persévérance scolaire. Depuis 1998, par le biais du programme «Ensemble à l’école», des joueurs de l’équipe ont visité en moyenne une centaine d’écoles par année et rencontrés des dizaines de milliers d’élèves du secondaire à travers le Québec. En 2018, la FAM a pris un engagement précis permettant de générer des résultats concrets et mesurables dans sa lutte au décrochage scolaire : faciliter l’accès au sport parascolaire en remettant à des écoles des montants d’argent pouvant être investis pour le transport, l’achat d’équipements, les frais d’inscription et la réfection d’infrastructure, notamment.

« Nous sommes très heureux de participer aux différentes actions de la FAM dans le but d’aider à ce que le plus de jeunes aient accès au sport parascolaire, et ainsi lutter contre le décrochage scolaire », a affirmé Marco Prud’Homme, vice-président de Nolinor.

«Nous travaillons de concert avec les cinq commissions scolaires de l’île de Montréal ainsi qu’avec une école par commission, a dit Patrick Boivin, président et chef de la direction des Alouettes. Nous allons assurer un suivi avec ces écoles pendant une durée de cinq ans afin de pouvoir colliger des données tangibles et mesurables et de démontrer que l’accès au sport parascolaire est essentiel et ce, pour tous les jeunes Québécois. Nous sommes convaincus que l’accès au sport parascolaire a le pouvoir d’influencer la réussite académique et d’aider les jeunes à atteindre leur plein potentiel. Je suis très fier du montant amassé lors de notre événement, ce qui nous aidera à pouvoir travailler avec plus d’écoles. Toutes mes félicitations à l’École Henri-Bourassa pour leur victoire !»

«L’école secondaire Henri-Bourassa est fière de faire partie de la famille des Alouettes de par son association avec la FAM, et tout aussi fière d’avoir gagné la partie, a déclaré Étienne Darche, directeur adjoint de l’établissement. La FAM soutient nos élèves-athlètes en leur fournissant l’opportunité de performer au meilleur de leurs capacités, peu importe leurs conditions de départ. Grâce au montant que nous a octroyé la FAM, nous avons pu assurer le transport de nos joueurs à des matchs, leur fournir des repas et de l’équipement. La FAM encourage leur détermination, nourrit leurs rêves et leurs gestes quotidiens.»

La FAM soutient également l’École St-Henri, l’École secondaire Dorval-Jean XXIII, l’Outreach School System et Beurling Academy.