Politique de confidentialité

Veuillez noter que la politique de confidentialité de ce site web a récemment été mise à jour. Cliquez ici pour en savoir plus.

4 novembre 2019

Où, quand, quoi, comment ? La demi-finale de l’Est expliquée en 3 points

Il se peut que vous n’ayez pas suivi notre saison. On ne vous en veut pas. Enfin, un peu quand même, mais pas trop. Ce qui importe surtout c’est que vous soyez avec nous dans les prochaines semaines alors que nos Alouettes participeront aux éliminatoires pour la première fois depuis 2014. Si vous venez tout juste de vous intéresser à notre parcours de 2019, cet article est pour vous. Voici un sommaire de ce qui nous a menés jusqu’au match de demi-finale, prévu ce dimanche 10 novembre, contre les Eskimos d’Edmonton.

 

1-La nomination de Khari Jones comme entraîneur-chef par intérim

Le 8 juin dernier, tout juste avant le début de la saison régulière, l’équipe s’est dotée d’un nouvel entraîneur-chef. Enfin, pas si nouveau puisque Khari Jones occupait déjà le poste de coordonnateur à l’attaque. La présence d’un homme possédant une expérience enviable dans la LCF, autant comme joueur que comme membre du personnel entraîneur, a donné le ton et de l’entrain au vestiaire qui a immédiatement adhéré à la vision de son nouveau dirigeant.

2-Le deuxième rang de l’Est

Contre toute attente, nos Alouettes ont terminé leur année avec une fiche gagnante. Ce que ça veut dire c’est que l’équipe a remporté plus de matchs qu’elle n’en a perdus. Sur ses 18 matchs de saison régulière, 10 se sont soldés en victoire. Autant à domicile qu’à l’étranger, nos Alouettes se sont montrés plus que surprenants, en battant Calgary (deuxième de l’Ouest) à deux reprises, par exemple.

Compte tenu de nos résultats des quatre dernières saisons et de notre départ plutôt tumultueux, très peu de gens croyaient en la capacité de l’équipe à remporter ne serait-ce que trois matchs cette année, encore moins à accéder aux éliminatoires. Pourtant, non seulement elle a réussi à se qualifier, mais elle a aussi obtenu sa meilleure fiche depuis 2012. Bref, la meilleure histoire d’underdog de l’année (voire de la décennie), c’est nous.

3-La demi-finale de l’Est

Nous voilà donc qualifiés pour la demi-finale de l’Est qui sera disputée à Montréal contre les Eskimos d’Edmonton. Pourquoi la demi-finale ? Pourquoi contre les Eskimos ? Pourquoi à Montréal ?

Il y a deux divisions dans la LCF. La division de l’Est, celle dont on fait partie, est composée de quatre équipes. Dans l’ordre du classement de cette année : les Tiger-Cats de Hamilton, les Alouettes de Montréal, les Argonauts de Toronto et le ROUGE et NOIR d’Ottawa. La division de l’Ouest, quant à elle, est composée de cinq équipes. Dans l’ordre du classement encore : les Roughriders de la Saskatchewan, les Stampeders de Calgary, les Blue Bombers de Winnipeg, les Eskimos d’Edmonton et les Lions de la Colombie-Britannique.

L’équipe ayant la meilleure fiche de chaque division, en l’occurrence les Tiger-Cats de Hamilton et les Roughriders de la Saskatchewan cette année, est exempte de participer aux demi-finales. Elle est automatiquement qualifiée pour sa finale de division. C’est pour les suivantes que ça se corse un peu. Techniquement, les équipes classées deuxièmes et troisièmes de chaque division devraient s’affronter en demi-finales, n’est-ce pas ? Mais ce n’est pas si simple. La deuxième équipe est automatiquement qualifiée et accueille la demi-finale chez elle. C’est notre cas cette année. La troisième de l’Est, elle, ne l’est pas forcément toutefois. Comme il n’y a que quatre équipes dans notre division, la fiche de la quatrième équipe de l’Ouest est prise en compte. Cette année, les Eskimos d’Edmonton ont obtenu huit victoires, contre seulement quatre pour les Argonauts de Toronto qui, eux, ont terminé troisièmes de l’Est. Les Eskimos se retrouvent donc à faire ce qu’on appelle un crossover en bon jargon de football et à venir nous rendre visite, ici, à Montréal.

Alors, maintenant qu’on vous a mis au parfum, vous êtes prêt à célébrer avec nous ce dimanche 10 novembre au stade de McGill !

Acheter des billets