Politique de confidentialité

Veuillez noter que la politique de confidentialité de ce site web a récemment été mise à jour. Cliquez ici pour en savoir plus.

9 novembre 2019

3 choses à surveiller dans la demi-finale de l’Est

« Il faut continuer de faire les choses qui nous ont permis de nous rendre à ce stade. Il faut avoir la même détermination et la même passion, mais il faut tout élever d’un cran parce que, cette fois-ci, on ne peut pas se reprendre au prochain match. » Khari Jones ainsi que plusieurs de ses joueurs ont l’expérience des éliminatoires, que ce soit au niveau universitaire ou professionnel. Ce dimanche, ils auront un rôle important à jouer alors que nos Alouettes affronteront les Eskimos d’Edmonton dans le cadre de la demi-finale de l’Est. Voici 3 éléments à surveiller dans le match.

 

La protection de Vernon Adams Jr.

Avec 56 sacs dans la saison, le front défensif des Eskimos d’Edmonton a été le plus productif de la ligue à égalité avec celui de la Saskatchewan. S’il est une chose en laquelle la défense des Esks excelle, c’est bien la chasse aux quarts. Le succès de Vernon Adams Jr. ce weekend dépendra donc grandement de la capacité de sa ligne offensive à protéger sa pochette, ou encore de ses bloqueurs périphériques à lui dégager la voie. Il faut dire que Vernon est particulièrement habile quand vient le temps d’échapper aux assaillants. D’ailleurs, comme l’a écrit Pierre Vercheval plus tôt cette semaine, nos Alouettes mènent la ligue quant à l’efficacité de gros jeux aériens. 48% de nos passes de plus de 20 verges ont été captées, 16 d’entre elles pour des touchés. Ainsi, en contenant la ligne défensive adverse, on ouvrira la voie aux jeux spectaculaires.

Plusieurs retours au jeu clés en défense

L’absence de certains joueurs a décidément affecté la défense contre la passe de l’unité du coordonnateur Bob Slowik. Le nombre de verges allouées contre Hamilton ou encore le pourcentage de longs jeux complétés par Ottawa aurait pu en inquiéter plus d’un. Cependant, le leader de la défense, Henoc Muamba, s’est montré rassurant. Ce ne sont que des petits problèmes de communication causés par la présence de plusieurs nouveaux éléments sur le terrain. C’est réglé. Le retour au jeu de Tommie Campbell, Ciante Evans, Chris Ackie et John Bowman sera donc un atout non négligeable dans ce match décisif.

L’attitude des champions

Personne n’est mieux placé qu’un champion pour gagner. Et la bonne nouvelle c’est que notre équipe en comprend plusieurs. Tommie Campbell, Ciante Evans, Pat Levels, Spencer Wilson, John Bowman, Martin Bédard, Kristian Matte, Jeremiah Johnson ou encore DeVier Posey ont tous soulevé la Coupe Grey au courant de leur carrière, tandis que nos joueurs du Rouge et Or ou Greg Reid ont tous remporté de grands honneurs à leur époque universitaire. L’attitude adoptée par ces champions en influencera certainement plus d’un à se surpasser. Nos hommes savent gagner, et c’est ce qu’ils tenteront de faire à nouveau ce dimanche.

On vous attend dès 10h sous la tente Budweiser pour le tailgate ! Les portes ouvrent à 11h, tâchez d’être en ligne pour entrer dans le stade à midi pour ne rien rater du spectacle. On veut entendre notre 13e homme dès le botté d’envoi !

Acheter des billets