Menu
@
12 mars 2020

Les questions de camp d’évaluation les plus insolites

Les jeunes joueurs universitaires doivent participer à plusieurs épreuves lors des camps d’évaluation. Qu’ils soient aux États-Unis ou, ici, au Canada, les espoirs se soumettent à une batterie de tests permettant aux dépisteurs des différentes équipes de les évaluer. Du sprint de 40 verges au développé couché, chacun de ces tests fait valoir une ou plusieurs aptitudes différentes. Le plus étrange, toutefois, est sans doute celui qui semble le plus simple : l’entrevue.

Pour piéger le joueur, pour en apprendre plus sur sa personnalité ou simplement pour détendre l’atmosphère, les dépisteurs ont l’habitude de poser des questions déstabilisantes aux candidats. Voici quelques exemples qui vous feront certainement rire.

 

  • « Où as-tu acheté ton complet ? »Christophe Normand
  • « Quelle est ta saveur de beigne préférée ? »Eric Deslauriers
  • « Si t’avais le choix entre acheter une voiture ou embaucher un chef cuisinier, que ferais-tu ? »BJ Cunningham qui s’est empressé de répondre qu’il achèterait une voiture comme il sait cuisiner.
  • « Qu’apporterais-tu à une bataille de rue ? »Christophe Normand
  • « Si t’étais un fruit, lequel serais-tu ? »Jean-Gabriel Poulin qui a répondu qu’il serait une banane parce qu’il est polyvalent…
  • « Que ferais-tu si t’étais pris dans un ascenseur avec 1000 coquerelles ? »Shaquille Murray-Lawrence
  • Byron Archambault, lui, s’est fait montrer une de ses pires couvertures en carrière universitaire. Quand ils lui ont demandé pourquoi il s’était replié de seulement trois verges alors qu’il était censé reculer d’une bonne dizaine de verges, il a répondu qu’il s’agissait du jeu immédiatement après un sac qu’il avait infligé à Hugo Richard.
  • « Sais-tu remplacer un pneu de voiture ? » – Geno Lewis
  • « Avec ta vitesse, aimerais-tu être un guépard ? » Mario Alford

 

Quelles auraient été vos réponses à ces questions insolites ? Racontez-nous sur Twitter ou Facebook !