@
29 avril 2020

Retour sur nos meilleurs choix au repêchage – Partie 3 : les québécois

Au cours des années, le Québec s’est démarqué au sein du football canadien comme catalyseur de nouveaux talents et a produit de nombreux joueurs ayant rayonné dans la province, et au-delà de nos frontières.  Chaque saison, le repêchage reste sans doute le meilleur outil de nos Alouettes pour faire le plein de produits du Québec.

Des dizaines d’athlètes à travers la province attendent impatiemment pour voir s’ils seront sélectionnés lors du repêchage de la LCF demain. En attendant, on fait un retour sur quatre des meilleurs talents québécois repêchés les Alouettes!

Matthieu Proulx

Sélectionné en première ronde (5e au total) du repêchage de la LCF en 2005, le maraudeur québécois Matthieu Proulx a passé six saisons dans l’uniforme des Alouettes. Il a été désigné recrue par excellence des Alouettes après sa première saison, démontrant à l’organisation qu’elle avait fait le bon choix en le recrutant.

Au cours de sa carrière, il a amassé 98 plaqués défensifs, 46 plaqués sur les unités spéciales, 9 interceptions pour des retours de 172 verges, 2 plaqués pour des pertes, 8 échappés provoqués, 3 échappés recouvrés et 10 passes rabattues. Avec beaucoup de discipline, Proulx a passé le Barreau en 2009 et a pu combiner ses deux passions pour poursuivre une carrière en justice durant la saison morte. Il a aidé l’équipe à remporter les Coupes Grey de 2009 et 2010 et a été nommé sur l’équipe d’étoiles de la division Est en 2009. Il a souffert de plusieurs blessures au cours de ces années et la goutte d’eau qui fera déborder le vase sera sans doute une déchirure du ligament du genou avant la mi-temps de la finale de l’est en novembre 2009 qui l’empêchera de jouer la finale de la Coupe Grey. Il a annoncé sa retraite en mars 2011.

Depuis, il a mis sa carrière en droit de côté pour poursuivre des opportunités dans le secteur de la communication et des médias. On peut désormais retrouver Matthieu Proulx sur les ondes de RDS à titre d’animateur et analyste sportif. Il est également collaborateur sur plusieurs tribunes médiatiques.

 

Luc Brodeur-Jourdain

 

Sélectionné en sixième ronde (48e au total) du repêchage du LCF en 2008, en tout dernier, le joueur de ligne offensif natif de Saint-Hyacinthe a eu une remarquable carrière de onze saisons avec les Alouettes, durant laquelle il a participé à 167 matchs.

Brodeur-Jourdain a pu soulever deux Coupes Grey consécutives avec l’équipe en 2009 et 2010. Ses performances exceptionnelles sur le terrain en 2012 lui ont permis de remporter les distinctions de joueur étoile de l’association des joueurs de la LCF, d’étoile de l’Est et d’étoile de la LCF. L’année suivante, c’était le titre de joueur de ligne par excellence qu’il ajoutait à son actif pour ensuite remporter une autre distinction de joueur étoile de l’Est en 2014.

Durant son parcours avec les Alouettes, il était étroitement impliqué dans plusieurs activités communautaires, dont le programme Ensemble à l’école. Il a annoncé sa retraite après le premier match à domicile de saison régulière de 2019 et a accepté le rôle d’entraineur adjoint de la ligne offensive chez les Alouettes de Montréal quelques jours après.

Martin Bédard

Choisi en deuxième ronde (14e au total) du repêchage du LCF en 2009, notre spécialiste des longues remises natif de Québec est à la veille d’entamer sa douzième saison dans l’uniforme des Alouettes. Il a su se démarquer très rapidement en obtenant sa place au troisième rang chez les Alouettes pour le plus grand nombre de plaqués sur les unités spéciales en 2009 et 2010, les aidant ainsi à remporter deux Coupes Grey consécutives.

Après avoir souffert de quelques blessures l’empêchant de jouer une partie des saisons 2013, 2014 et 2016, Martin est revenu en 2017 en pleine santé et avec une toute nouvelle vigueur pour ainsi récolter 8 plaqués sur les unités spéciales. Cela lui a ainsi permis de remporter le titre de Joueur par excellence sur les unités spéciales des Alouettes. En novembre passé (2019), il s’est également fait remettre le trophée des anciens combattants Jake Gaudaur, décerné au joueur canadien de la LCF ayant le mieux affiché les valeurs dont les vétérans ont fait preuve en temps de guerre, de conflit et de paix, soit la force, la persévérance, le courage, la camaraderie et l’implication communautaire.

À travers son parcours avec les Alouettes, il a toujours été fortement impliqué dans les différents programmes communautaires de l’équipe, notamment l’initiative Ensemble à l’école. Lors de la saison morte, il agit à titre de conseiller en sécurité financière.

Éric Deslauriers

Choisi en première ronde (7e au total) du repêchage du LCF en 2006, le receveur éloigné Eric Deslauriers a passé sa carrière entière de neuf saisons dans l’uniforme des Alouettes. Lors de sa première année, malgré très peu de temps de jeu, il a réussi à amasser 23 réceptions pour 325 verges en plus d’un touché.

Pendant son temps dans le nid, il a joué un total de 115 matchs de saisons régulière et a cumulé 99 réceptions pour 1334 verges, et trois touchés. Il a pu soulever deux Coupes Grey consécutives avec l’équipe, en 2009 et 2010. Il a gagné un important premier essai sur un jeu truqué lors de la Coupe Grey 2010. On se rappellera de lui également pour avoir capté l’historique 395e passe de touché d’Anthony Calvillo, qui lui a permis de se hisser au premier rang pour les passes de touché en carrière.

Deslauriers a annoncé sa retraite en tant que joueur en février 2016, mais est resté avec l’organisation comme assistant aux opérations football. Il est passé au poste de coordonnateur du personnel des joueurs en juillet 2019 pour ensuite être promu au poste de directeur des opérations football chez les Alouettes quelques mois plus tard.