@
6 octobre 2020

Un coup d’oeil aux joueurs sur la liste de négociation des Alouettes

Chaque équipe de la LCF a dévoilé le nom de dix joueurs qui se trouvent sur leur liste exclusive de négociation et nous avons cru bon vous donner un petit résumé sur les joueurs qui se trouvent sur celle des Alouettes. Nous vous fournirons également les détails vous permettant de les voir à l’œuvre cet automne.

Woody Baron et Najee Murray se retrouvaient préalablement sur la liste de négociation de la formation montréalaise avant de s’aligner avec les Alouettes. Les droits de Vernon Adams Jr. appartenaient quant à eux aux Lions de la Colombie-Britannique avant que les Alouettes n’acquièrent ses droits en retour d’un choix au repêchage.

Voici donc les joueurs en question.

Keion Adams, ligne défensive, Université Western Michigan
Statut actuel : joueur autonome
Après avoir évolué dans les rangs universitaires à l’alma mater de Bruno Heppell, l’athlète originaire de la Caroline du Nord a été repêché par les Steelers de Pittsburgh. Il y a passé deux ans avant de se joindre aux Giants de New York.

Marcus Applefield, ligne offensive, Université de la Virginie
Statut actuel : joueur autonome
Après trois saisons avec l’Université Rutgers, l’athlète originaire de Weeki Wachee en Floride (l’envie d’écrire ce nom de ville et de le répéter cinq fois d’affilée très fort nous brûlait) a transféré en Virginie où il a été un partant à chaque rencontre en 2018, aidant son quart, Bryce Perkins, à être l’un des seuls trois quarts au pays à passer pour plus de 2700 verges et de courir pour plus de 900 verges. Il a été un membre de l’équipe d’entraînement des Ravens de Baltimore en 2019.

Joe Callahan, quart, Université Westley
Statut actuel : joueur autonome
Le récipiendaire du trophée Gagliardi en 2015 (équivalent du trophée Heisman en Division III de la NCAA) est devenu le premier joueur à passer pour plus de 5000 verges dans une saison à ce niveau. Ignoré au repêchage de la NFL, ce dernier a tout de même attiré le regard de leurs recruteurs, lui qui a appartenu aux Packers de Green Bay, aux Saints de La Nouvelle Orléans, aux Browns de Cleveland, aux Eagles de Philadelphie, aux Buccaneers de Tampa Bay, aux Ravens de Baltimore et aux Lions de Detroit. Il a vu de l’action avec les Packers. Il a évolué dans la XFL plus tôt cette année.

Jamal Davis, ligne défensive, Université Akron
Statut actuel : joueur autonome
Originaire de Canton dans l’Ohio, là même où se trouve le Temple de la renommée du football, Davis a été un membre de l’équipe d’entraînement des Titans du Tennessee en septembre, après avoir pris part au camp d’entraînement des Packers de Green Bay. En 2019, il avait paraphé une entente avec les Texans de Houston.

Jacques Patrick, demi, Université Florida State
Statut actuel : équipe d’entraînement des Bengals de Cincinnati
Avec un prénom aussi francophone, pas surprenant qu’il se retrouve sur la liste de négociation des Alouettes. Ajoutez à cela qu’il passe ses semaines avec le quart Joe Burrow, fils de l’ancien Alouette Jim Burrow, et il ne fait aucun doute que ses droits devraient appartenir à Montréal. L’ancien des Seminoles de l’Université Florida State a de plus évolué sous les ordres de l’ancien pilote des Alouettes, Marc Trestman, cet hiver dans la XFL. Si jamais il porte l’uniforme des Alouettes, les chances qu’il n’ait jamais entendu parler de Montréal sont, disons, assez minces.

Teo Redding, receveur, Université Bowling Green
Statut actuel : joueur autonome
Très athlétique, Redding a obtenu des chances dans la NFL suite à sa carrière universitaire. D’abord, avec les Lions de Détroit, puis avec l’équipe de football de Washington et les Packers de Green Bay. Il a évolué avec les Guardians de New York dans la XFL plus tôt cette année.

Daniel Smith, quart, Université Villanova
Statut actuel : membre des Wildcats de l’Université Villanova
Après avoir transféré de l’Université Campbell, Smith a été responsable pour 47 des visites des Wildcats de l’Université Villanova dans la zone des buts en 2019. Oui, vous avez bien lu, 47 touchés. Le jeune homme a en effet traversé la ligne des buts à 12 reprises par la course, en plus de décocher 35 passes de touché. Voilà des statistiques qui vont vous mériter une place sur une liste de négociation.

J.J. Taylor, demi, Université de l’Arizona
Statut actuel : sur l’alignement des Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Taylor a disputé les quatre premiers matchs des Patriots en 2020. Il a été le plus utilisé dans la victoire de 36-20 de la Nouvelle-Angleterre sur les Raiders de Las Vegas dimanche dernier, alors qu’il a porté le ballon 11 fois pour des gains de 43 verges. Même s’il ne mesure que cinq pieds et six pouces, Taylor a gagné la confiance de Bill Belichick et Josh McDaniels. Il n’y a donc pas que nos recruteurs qui ont vu son potentiel, mais aussi deux des têtes de football les plus respectées sur la planète.

Rogan Wells, quart, Université Valdosta State
Statut actuel : membre des Blazers de l’Université Valdosta State
Lorsque Wells se trouve derrière le centre pour les Blazers, ces derniers ont la «fâcheuse» tendance d’empiler les victoires, comme en témoigne sa fiche de 28-3 comme partant. Il a de plus été aux commandes de l’attaque lors de 25 victoires consécutives de son équipe de la fin 2017 à la fin 2019.

Justin Zimmer, ligne défensive, Université Ferris State
Statut actuel : membre de l’équipe d’entraînement des Bills de Buffalo
Les plus fervents se rappelleront que Zimmer a effectué un passage avec les Alouettes à la fin de la saison 2017, avant de se retrouver à l’autre extrémité de ce qui a déjà été la Nouvelle-France quand il s’est joint aux Saint de La Nouvelle-Orléans. Après des passages avec les Browns de Cleveland et les Falcons d’Atlanta, Zimmer se retrouve présentement avec les Bills de Buffalo. Il a récolté quatre plaqués dans la première victoire de la saison des Bills face aux Jets de New York.