23 octobre 2020

Cheer Un Jour, Cheer Toujours – Grace

Vous vous êtes déjà demandé où étaient rendues vos cheerleaders des Alouettes préférées? Suivez notre série « Cheer un jour, Cheer toujours » où nos anciennes nous parlent de leurs expériences, de leur cheminement et de ce qu’elles sont devenues!

Cette semaine, on a eu l’opportunité de s’entretenir avec Grace, qui a fait partie de notre équipe de cheer de 1974 à 1976!

« Le cheerleading était très différent en 1974. On était la toute première équipe de meneuses de claques des Alouettes de Montréal. Avant nous, il y avait ce qu’on appelait les majorettes. À l’époque, on était cheerleader sur une base volontaire; On ne se faisait pas payer. Pepsi-Cola était le commanditaire pour nos uniformes. On avait seulement l’uniforme qu’on voit dans les photos, ainsi qu’une combinaison Adidas pour les jours plus froids. On devait fabriquer nos propres pompons avec des sacs d’épicerie Steinberg parce qu’ils étaient rouges et blancs. Ça a vraiment été une belle expérience. »

Elles égaient la foule, elles créent cet esprit d’unité qui est unique au football…notre équipe de cheer est un pilier important de l’organisation. Victoire ou défaite, beau temps, mauvais temps, on peut compter sur eux pour faire lever la foule et mettre un sourire au visage de tous, mais leur présence ne se limite pas qu’à l’intérieur des enceintes du stade. En effet, notre équipe a toujours été fortement impliquée dans la communauté en participant à divers évènements au long de l’année. Et ce désir de faire une différence au sein de la communauté ne date pas d’hier. Grace a déniché des coupures de journal où l’on voit nos Alouettes lors d’une visite d’hôpital en 1975.

Dans cette photo, on peut apercevoir quelques cheerleaders, dont Grace, accompagnées de Johnny Rodgers, Phil Price, and Gene Gaines.

Fait intéressant, Grace a été finaliste pour le titre de Miss Alouettes en 1975.

Après son temps avec les Alouettes, Grace a travaillé comme coiffeuse jusqu’à ce qu’elle ait ses enfants, qui ont maintenant 34, 38 et 41 ans. « Je suis grand-mère de deux garçons de six ans et d’une fille de deux ans. Et je suis encore mariée à l’homme que je fréquentais en 1974. »

Elle a fait partie du conseil d’administration de la commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier pendant 16 ans (1998-2014). Ça fait également 34 ans qu’elle travaille pour le Salon de l’Auto de Montréal, qui a malheureusement dû être annulé cette année dû à la pandémie.

C’est toujours plaisant de se retremper dans de tels souvenirs!