1 juin 2021

À Quoi Va Ressembler La Ligne À L’attaque En 2021?

À l’aube de cette nouvelle saison, qui sera historique en raison du contexte, on a décidé de vous faire un état des lieux de l’effectif de nos Alouettes position par position.

On a forcément beaucoup parlé dernièrement de la fierté d’aligner nos talents locaux, mais comme à chaque année, l’effectif des Alouettes sera composé d’un mélange de joueurs Québécois, Canadiens, Américains et même Japonais ou encore Australien ou Suédois parlant français et anglais.

Alors on commence aujourd’hui avec la position la plus ingrate, mais combien essentielle à la réussite d’une équipe : la ligne à l’attaque, qui sera entrainée cette année par un certain Luc Brodeur-Jourdain.

LES HISTORIQUES :

Dans le sport, on dit souvent que la stabilité est synonyme de succès. Ce n’est pas un cliché de le dire également pour la ligne à l’attaque. On a aussi souvent dit que cette stabilité a cruellement manqué à nos Alouettes dans les dernières années, pouvant expliquer les problèmes à la ligne à l’attaque, qui occasionnent bien souvent des problèmes à l’attaque tout court…

En 2019, on a justement retrouvé une certaine stabilité à cette position, des joueurs présents depuis quelques années, peu de blessures, et voilà que notre attaque pris une tout autre dimension. La bonne nouvelle pour cette année? Et bien trois des cinq joueurs partants de cette ligne seront de retour en 2021.

Kristian Matte (6’4 – 296 livres) s’est joint aux Alouettes le 14 juillet 2010 et entamera sa 11e saison dans l’uniforme montréalais. Il a principalement évolué au poste de garde tout au long de sa carrière, mais a démontré sa polyvalence en occupant le poste de centre en 2016, en 2018 et en 2019. C’est un des piliers de cette équipe, extrêmement respecté par le vestiaire, sur qui Luc Brodeur-Jourdain pourra bien sûr s’appuyer. Sa complicité avec notre quart Vernon Adams Jr. sera également un autre atout pour l’attaque en 2021.

Tony Washington (6’7 – 318 livres) a un peu moins d’ancienneté avec les Alouettes, mais il possède une expérience considérable et a rapidement pris ses marques avec Montréal dès son arrivée en 2018. Le bloqueur à gauche impose son physique et sera une fois de plus une arme redoutable pour protéger Vernon Adams Jr. et contribuer aux percées de William Stanback.

Sean Jamieson (6’7 – 317 livres) fait déjà partie des cadres de cette ligne à l’attaque a seulement 26 ans ! Arrivé en 2016 avec les Alouettes, sa progression est impressionnante saison après saison pour devenir un partant indiscutable au poste de bloqueur à droite en 2019. Nul doute que Brodeur-Jourdain pourra s’appuyer sur lui en 2021 et nous avons hâte de voir la suite pour le manitobain.

Landon Rice (6’6 – 317 livres) s’est joint aux Alouettes en 2019 en provenance d’Hamilton. C’est une valeur sûre à cette position depuis 2013. Il a souvent eu un rôle de remplaçant depuis son arrivée à Montréal, mais à une position où les blessures sont fréquentes, il permet de garder une exigence et un niveau de compétition identique lorsqu’il est sur le terrain.

LES NOUVEAUX (D’ICI) !

Avec les départs de Trey Rutherford et Chris Schleuger notamment, de nouveaux visages vont apparaitre sur la ligne en 2021, et des visages que l’on connait bien au Québec…

Philippe Gagnon (6’4 – 311 livres) est de retour à Montréal après un court passage à Ottawa. L’ancien du Rouge et Or de l’Université Laval est un joueur d’impact et viendra amener son expérience et son talent à cette ligne. Il entamera en 2021 sa 5e saison dans le circuit canadien.

Jason Lauzon-Seguin (6’4 – 300 livres) arrive à Montréal à 30 ans, après quatre premières saisons dans la LCF à Ottawa. Il fait partie des meilleurs dans la ligue à son poste de bloqueur et il s’est dit très heureux d’enfin pouvoir jouer pour l’équipe de sa province. Tout un ajout qui aura très certainement un impact dès cette saison.

David Foucault (6’8 – 319 livres) est enfin un joueur des Alouettes. Le natif de Lasalle a joué pour les Carabins avant de vivre l’aventure de la NFL avec les Panthers de la Caroline avec lesquels il a joué 5 parties. Il revient donc à la maison après un passage avec les Lions de la Colombie-Britannique et saura apporter son expérience pour continuer à avoir du succès en 2021.

LES PTITS JEUNES !

Andrew Becker (6’3 – 290 livres) a été repêché par les Alouettes en 2020 et participera à son premier camp d’entrainement en 2021. Âgé de 22 ans, il a joué quatre saisons pour l’Université de Regina.

Zach Wilkinson (6’5 – 300 livres) a été repêché en 2019 par les Alouettes et a même participé à deux parties cette même année. Un jeune joueur de 25 ans qui a le potentiel de jouer encore plus dans les prochaines années.

Samuel Thomassin (6’6 – 330 livres) a été sélectionné par les Alouettes en 2019. Le joueur du Rouge et Or est retourné jouer une dernière saison universitaire cette même année, lui qui avait remporté une deuxième Coupe Vanier consécutive en 2018. Avec la pandémie, Thomassin n’a pu participer au camp d’entrainement 2020 et on le suivra avec attention en 2021.

L’avis de l’entraineur Luc Brodeur-Jourdain : 

L’édition 2021 de la ligne à l’attaque des Alouettes sera un bel amalgame entre expérience et sang nouveau. Les deux derniers repêchages nous ont permis d’ajouter de jeunes talents qui seront associés à de très bons joueurs d’expérience qui ont joué un grand nombre de matchs dans la LCF.