@
1 juillet 2021

Martin Bédard annonce sa retraite

Montréal, le 1er juillet 2021 – Le spécialiste des longues remises des Alouettes de Montréal, Martin Bédard, a annoncé sa retraite du football professionnel, jeudi, après une glorieuse carrière de onze saisons dans la LCF, toutes avec l’équipe de son enfance.

Bédard (6’3 », 237 lbs.) est débarqué à Montréal en 2009, après avoir été sélectionné en deuxième ronde (14e au total) lors du repêchage canadien. Il a ensuite aidé l’équipe à remporter la Coupe Grey en 2009 et en 2010. L’athlète de 37 ans originaire de Québec a disputé 179 matchs en 11 saisons à Montréal. L’ancien des Huskies de l’Université du Connecticut a récolté un impressionnant total de 68 plaqués sur les unités spéciales.

En plus de rendre de précieux services aux Alouettes sur le terrain, Bédard s’est démontré tout aussi utile dans la communauté, où il parcouru de nombreuses écoles de la province et raconté son parcours afin d’inciter les jeunes Québécois à prendre les bonnes décisions et à demeurer sur les bancs d’école.

«Je me considère choyé d’avoir pu jouer toute ma carrière avec la même équipe, d’autant plus qu’il s’agit de l’équipe de ma ville et de ma province. Je tiens à remercier tous mes entraîneurs, mes coéquipiers, ainsi que nos partisans pour ces années mémorables, a déclaré Bédard. Les Coupes Grey, les défilés, les foules survoltées à Montréal, les foules adverses que nous avons réduites au silence alors que le mot Montréal était écrit sur ma poitrine, sont tous des souvenirs qui vont demeurer avec moi jusqu’à la fin de mes jours.»

Les vaillants efforts de Bédard, tant sur le terrain qu’à l’extérieur, ont été reconnus à juste titre au terme de la saison 2019, alors qu’il a remporté le prestigieux trophée Jake-Gaudaur. Cet honneur est décerné à chaque année depuis 2010 à un joueur canadien de la LCF qui affiche le mieux les valeurs dont les vétérans ont fait preuve en temps de guerre, de conflit et de paix, soit la force, la persévérance, le courage, la camaraderie et l’implication communautaire.

«Nous tenons à remercier Martin pour tout ce qu’il a fait pour notre organisation. Il a été un véritable pilier dans la communauté, en plus d’être un leader dans le vestiaire. La tâche de spécialiste des longues remises est ingrate, et Martin s’en est acquittée sans fausse note, tout en étant un des premiers à traverser le terrain pour effectuer le plaqué», a déclaré le directeur général Danny Maciocia.