@
10 juillet 2021

Ce qu’il faut attendre du camp d’entraînement 2021 ; notre DG fait le point.

Pincez-vous s’il le faut, ce n’est plus un rêve. Après une pause de 19 mois, le camp d’entraînement des Alouettes prendra finalement son envol dans moins de 24 heures. Notre directeur général, Danny Maciocia, rapporte qu’en coulisse, l’équipe des opérations sautille sur des charbons ardents.

« On a hâte d’embarquer sur le terrain et de faire connaissance. Il y a des gens comme moi-même dans les opérations qui sont ici pour la première fois et on va tous vivre ça ensemble », confie Maciocia. « Quand on regarde le talent qu’on a été capable de repêcher, je pense que tout le monde a vraiment hâte de revenir sur le terrain. »

Le camp d’entraînement cette année sera historique en raison du contexte. En tenant compte que la saison 2020 de la LCF a été annulée, Maciocia déclare que le temps libre pourrait être un facteur pour les joueurs qui n’ont pas joué dans de match depuis novembre 2019. Cela dit, les joueurs sont des professionnels et ils ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour rester en forme. Sans oublier que notre personnel médical et nos entraîneurs ont été en contact régulier avec les joueurs pour s’assurer qu’ils soient prêts pour le camp d’entraînement.

Au cours de la première semaine, tous les joueurs et les entraîneurs seront testés régulièrement. En ce qui concerne la vaccination, Maciocia affirme que de nombreux joueurs sont déjà vaccinés, dont certains avec leurs deux doses. Toutefois, ceux qui n’ont pas été vaccinés seront sensibilisés à le faire. Ils ne seront pas forcés.

« C’est un protocole assez strict. On se fait tester fréquemment et on porte notre masque, mais pour nous la chose qui est la plus importante c’est de suivre le plan à lettre parce qu’on veut éviter des surprises », a-t-il indiqué.

Le prochain défi sera de composer la meilleure formation à la lumière de ce camp d’entraînement, qui ne comprendra aucun match préparatoire. Selon Maciocia, des décisions déchirantes se profilent à l’horizon avec la centaine de joueurs intégrés par l’entremise de deux cuvées de repêchage et de joueurs autonomes.

« Le thème du camp c’est qu’à chaque jour, il faut compétitionner et ne rien prendre pour acquis.  Chaque fois que les joueurs embarquent sur le terrain, chaque fois qu’ils s’impliquent, ça va être noté et c’est ça qui va nous permettre d’aller chercher nos réponses. »

S’adapter au football professionnel est une chose, mais s’adapter à une réalité post-pandémique en est une autre. Bien que les sacrifices consentis engendrent une pression imposante, Maciocia s’attend à pouvoir compter sur l’ensemble de son équipe pour aller chercher la Coupe Grey.

« L’équipe que nous choisirons sera composée de joueurs en bonne santé qui ont pu supporter les trois semaines du camp d’entraînement. Une équipe qui partage une chimie dans le vestiaire, qui est unie avec le même objectif et qui poussera dans la même direction. Ce sera le plus grand défi des prochaines semaines. »

Quoi qu’il en soit, nous pouvons tous convenir qu’une saison 2021, c’est déjà une victoire en soi. Nous savons que les Alouettes vont être bons alors que nous nous préparons pour une saison régulière écourtée. Dire que ce camp sera ardu est un euphémisme, surtout si l’on considère la grosse poignée d’athlètes qui se présenteront au Stade olympique dimanche matin gonflé à bloc pour une place dans notre équipe.  Les enjeux sont élevés, mais le potentiel est là et comme le dit si bien notre DG :

« Nous devons nous donner une chance de gagner tous nos matchs. Si nous sommes capables de rivaliser tout au long du camp, il n’y a pas de limite à notre potentiel. »

 

Vous aimez ce que vous lisez? Ou encore ‘’vous voulez le voir pas le savoir’’? Pensez-y pas deux fois, suivez vos instincts.  Cliquez ici pour rester à l’affut des dernières nouvelles sur nos Alouettes, et ici si vous souhaitez voir nos prodiges footballeurs en action lors des prochains matchs.