@
4 septembre 2021

Festival offensif à la Capitale Fédérale !

OTTAWA, ONTARIO, CANADA - September 3: Canadian Football League (CFL) action between the Montreal Alouettes and Ottawa REDBLACKS on September 3, 2021 at The Stadium at TD Place in Ottawa, Ontario. (Photo by Jon Halpenny / Ottawa REDBLACKS)

On connait tous le potentiel de cette équipe…on en a vu un bel aperçu lors du premier match à Edmonton et on était resté clairement sur notre faim à Calgary, un match plombé par l’indiscipline, et la semaine dernière à la maison avec une attaque éteinte. Hier était l’occasion de montrer que cette équipe a ce qu’il faut pour compétitionner et elle l’a fait avec brio…

51 points, un total de points que l’on n’avait pas atteint depuis une défaite en prolongation en Saskatchewan en 2011 ! Pierre Vercheval avait dit à la blague avant le match en parlant du tirage au sort que ce serait la seule chose que le ROUGE et NOIR allait gagner…il était pas mal proche !

Dès la première séquence, on a senti une attaque déterminée à faire rouler le ballon, à être bien plus mobile que la semaine dernière, à commencer par Vernon Adams Jr que l’on a retrouvé à son meilleur. Très mobile il n’a pas hésité à utiliser ses jambes pour gratter quelques verges. Au final, 288 verges, 4 passes de touchés, 78.5% de passes complétées et 35 verges par la course. Une soirée quasi parfaite pour VA qui a retrouvé le sourire et le plaisir de faire ce qu’il sait faire de mieux.

« Je me suis vraiment amusé, j’étais moi-même. J’étais très motivé et prêt à jouer. Je voyais bien le terrain, les receveurs ont réussi de gros jeux tout comme (William) Stanback. Sans oublier la ligne offensive qui m’a beaucoup aidé. C’était vraiment un effort d’équipe », a confié Adams fils.

Ses receveurs eux aussi ont su élever le niveau de jeu, à commencer par Geno Lewis qui nous a gratifié de quelques attrapés dont lui seul a le secret, tout comme B.J. Cunningham. Et que dire de Jake Wieneke qui confirme son excellent début de saison avec un 3e match à plus de 100 verges et déjà 3 touchés en 4 matchs.

Et la course dans tout cela, Will Stanback s’était dit très frustré de son match à seulement 40 verges la semaine dernière, et bien il a lui aussi remis les pendules à l’heure avec plus de 140 verges, bien aidé par une ligne à l’attaque très performante malgré l’absence de Tony Washington.

Des joueurs comme Christophe Normand, Jeshrun Antwi ou encore Mario Alford ont été plus utilisés également, ce qui a apporté un peu plus de variété.

« Quand les gars sont dans leur élément, ça permet de sélectionner de tels jeux. Vernon a été merveilleux dès le début du match. C’était un effort collectif » a jugé Khari Jones. « C’est particulier, mais ça ouvre parfois les options de resserrer le cahier de jeux. Je voulais me concentrer sur ce qu’on exécute très bien. J’ai tenté plusieurs choses dans ce sens » a ajouté notre entraineur.

Et la défense dans tout cela, elle a certes accordé un peu plus de points à la fin du match, mais elle a encore livré une grosse performance au point que Matt Nichols était déjà sur les lignes de côté à la fin du premier quart…Au final, 3 interceptions, 1 touché défensif de 74 verges de Pat Levels, 2 sacs du quart et très peu de longs jeux accordés à l’adversaire. Cerise sur le gâteau, même Almondo Sewell a inscrit un touché…offensif sur une course de 1 verge, son premier en 10 saison! Il y avait pas mal de blessés en défense hier, avec en plus la blessure de Marc-Antoine Dequoy au premier quart, cela montre la profondeur de cet effectif…

Les unités spéciales ont alloué un très long retour au seul joueur du ROUGE et NOIR qui a donné un peu de fil à retordre à nos Alouettes hier, DeVonte Dedmon, mais ont réussi à mieux le contenir en 2e demie. David Côté n’a pas été parfait au niveau des placements mais le score était acquis depuis bien longtemps.

Inscrire 51 points, qui plus est sur la route chez un rival de section, est une performance qu’il faut souligner. Il était important de rebondir et on sait que cette équipe avait ce qu’il fallait pour le faire. Les gars vont maintenant pouvoir profiter d’une semaine de congés et se remettre au travail pour la réception des Lions dans 15 jours. On ne prend rien pour acquis et on sait que c’est par le travail qu’on pourra vivre de belles choses. On continue !

Vous aimez ce que vous lisez? Ou encore ‘’vous voulez le voir pas le savoir’’? Pensez-y pas deux fois, suivez vos instincts.  Cliquez ici pour rester à l’affut des dernières nouvelles sur nos Alouettes, et ici si vous souhaitez voir nos prodiges footballeurs en action lors des prochains matchs.