@
3 octobre 2021

MTL 23-20 HAM…Cette équipe a du coeur !

Dire que l’on est passé par toutes nos émotions hier soir serait un euphémisme…on connaissait l’importance de ce match contre un rival historique (et contre qui c’est toujours plaisant de gagner) même si l’issue de ce match n’était pas non plus encore définitive pour le classement final.

Alors voila, mené 17-3 au début du 4e quart, nos Alouettes ont ressorti la recette de 2019 pour refaire leur retard et même prendre les devant à quelques secondes de la fin avant de finir en prolongation pour l’emporter finalement 23-20 et revenir à une petite victoire du 1er rang de l’Est.

Est-ce que c’était le plus beau match de football ? Surement pas…est-ce que le scénario était palpitant? Oh que oui ! Après une première demie pendant laquelle les défenses ont fait le travail, les ontariens avaient les devants 9-3. Le plus gros fait saillant coté Alouettes, la blessure au pied de notre quart partant Vernon Adams Jr qui obligeait Matt Shiltz à prendre la relève. On pouvait alors se dire que tout ne tournait définitivement pas en notre faveur, mais notre quart numéro deux a su se montrer convaincant avec notamment cette bombe de 68 verges pour Quan Bray.

Mais Vernon Adams, en plus de ses nombreuses qualités de quart-arrière, est également un joueur qui possède un grand cœur. Après quelques minutes de repos, il est retourné dans la mêlée en deuxième demie pour finalement être, en partie, à l’origine de ce nouveau retour ! En partie, car il faut aussi souligner le boulot de la défense dans ce match qui, même si elle a encore écopée de pénalités évitables, a montré un tout autre visage que la semaine passée, face à une des meilleures offensives de la ligue. Que dire notamment de ce revirement au 4e quart qui déboulera ensuite sur le premier touché du match pour les Alouettes de Jake Wieneke (6 touchés en 7 matchs), et de ce ballon échappé par Sean Thomas-Erlington en prolongations, récupéré par Chris Ackie qui a ensuite permis à David Côté de donner la victoires aux moineaux. Mais aussi les 4 autres sacs du quart contre Jeremiah Masoli, une pression constante sur ce quart d’expérience qui ne l’a pas eu facile hier soir…

Que dire aussi des unités spéciales qui ont su, dans ce match très stratégique, ne pas laisser d’espace pour les retours des Ticats, mais aussi trouver des positions intéressantes pour le début des séquences à l’attaque.

Il faut aussi mentionner le travail de l’attaque qui, même au ralenti en première demie, a su trouvé les ressources pour revenir de l’arrière avec notamment quelques attrapés exceptionnels de Geno Lewis (82 verges, 1 touché) ou encore Quan Bray (89 verges). Au final, pour une fois, le score final reflète les statistiques du match avec une attaque à encore presque 400 verges (contre seulement 242 pour Hamilton) et un temps de possession largement supérieur.

Alors oui cette victoire est belle, elle est même très belle dans les circonstances, chez un rival de section, sur un terrain sur lequel ils restaient invaincus depuis novembre 2018 ! Avec une fiche de 3 victoires et 4 défaites, nous sommes exactement au même point qu’en 2019 après 7 matchs, il en reste maintenant 7 autres, et partisans des Alouettes, oui cette équipe n’est pas parfaite (comme toutes les autres équipes d’ailleurs) mais vous savez que ces gars là ne lâcheront rien, ils iront jusqu’au bout…alors continuons à travailler, à corriger nos erreurs et allons le plus loin possible, tous ensemble !

Rendez-vous lundi prochain contre un autre rival, le ROUGE et NOIR.