Menu
@
21 janvier 2022

Sept joueurs sous contrat, dont Samuel Thomassin

Montréal, 21 janvier 2022 – Les Alouettes de Montréal ont annoncé vendredi avoir paraphé des ententes avec sept joueurs, dont le joueur de ligne à l’attaque national Samuel Thomassin, ainsi que le demi défensif américain Prince Smith Jr., le receveur américain Craig Rucker, le joueur de ligne à l’attaque américain Tyler Roemer, ainsi que le receveur canadien Ente Eguavoen.

Thomassin (6’6 », 330 lbs.) a disputé une première saison professionnelle en 2021, jouant deux rencontres avec les Alouettes. Il avait été sélectionné avec le choix territorial dont disposait Montréal à la fin de la deuxième ronde du repêchage de 2019 et avait pris part au camp de l’équipe au printemps. Le joueur de ligne à l’attaque du Rouge et Or était ensuite retourné disputer une dernière saison universitaire, aidant l’Université Laval à atteindre le match de la Coupe Dunsmore, après avoir été un membre de l’équipe qui a remporté une deuxième Coupe Vanier consécutive la saison précédente. L’athlète de 26 ans originaire de Québec a été élu sur la première équipe d’étoiles offensive au pays lors de ses deux dernières campagnes, après avoir été sélectionné sur la deuxième équipe d’étoiles en 2017. Il a fait partie d’une ligne à l’attaque qui a aidé le Rouge et Or à inscrire 301 points en 2019, un sommet au Québec et qui se veut plus du double de la production offensive de l’équipe qui a terminé au deuxième rang dans cette catégorie. L’attaque lavalloise a terminé en tête du circuit avec 3191 verges d’attaque.

Smith Jr. (5’10 », 192 lbs.) a pris part au camp d’entraînement des Alouettes en 2021. Il avait auparavant terminé au troisième rang chez les Wildcats de l’Université du New Hampshire avec un total de 64 plaqués en 2019. Le demi de coin natif de Philadelphia en Pennsylvanie a de plus réalisé trois interceptions et provoqué deux échappés. Le joueur de 24 ans a été voté la recrue de l’année de la CAA en 2016. En 2020, il a fait partie des Eagles de Philadelphie, des Giants de New York et des Browns de Cleveland.

Rucker (5’7 », 175 lbs.) a participé au camp d’entraînement des Argonauts de Toronto en 2021. Le receveur a complété sa carrière universitaire en force en 2019, alors qu’il a capté 97 passes pour des gains de 1325 verges et 15 touchés avec les Lions de l’Université Mars Hill, ce qui lui a valu le titre de joueur offensif de l’année dans la conférence South Atlantic. L’athlète originaire d’Orlando en Floride est le meneur de tous les temps de la conférence avec 4320 verges sur réception, 43 touchés sur réception et plus de touchés sur réception dans un match avec cinq.

Roemer (6’6 », 315 lbs.) s’était joint aux Raiders d’Oakland en 2019 à la suite d’une carrière universitaire avec les Aztecs de l’Université San Diego State, où il a effectué 22 départs en autant de rencontres au poste de bloqueur à gauche. En 2020, l’athlète âgé de 22 ans a disputé quatre rencontres avec les Wildcats de Los Angeles dans la XFL. À sa première saison comme partant avec les Aztecs en 2017, le joueur originaire de Reno dans le Nevada a été le joueur de ligne par excellence de l’équipe, en plus de mériter une place sur la deuxième équipe d’étoiles de la conférence Mountain West.

Eguavoen (6’0 », 185 lbs.) a été élu sur la première équipe d’étoiles de la conférence de l’Ontario en 2021, alors qu’il a capté 31 passes pour des gains de 523 verges, en plus d’inscrire deux touchés en seulement six rencontre avec les Golden Hawks de l’Université Laurier. L’athlète originaire de Mississauga a également effectué des retours de botté pendant deux saisons, cumulant 546 verges sur 25 retours de botté d’envoi.

De plus, l’équipe s’est entendu avec le maraudeur Ethan Makonzo, ainsi que le joueur défensive Brock Gowanlock. Ces derniers ont été repêchés par la formation montréalaise en 2021 et 2020 respectivement, avant de prendre part au camp d’entraînement des Alouettes en 2021 et d’éventuellement jouer une dernière saison dans les rangs universitaires.

Makonzo (6’1 », 220 lbs.) a disputé huit parties comme maraudeur partant avec les Carabins de l’Université de Montréal en 2021, récoltant douze plaqués en plus de rabattre une passe. En 2019, l’athlète de 26 ans avait réussi deux interceptions, en plus d’amasser six plaqués solos et cinq assistés, ce qui lui avait permis d’être choisi sur l’équipe d’étoiles défensive du RSEQ.

Gowanlock (6’3 », 230 lbs.) a profité de son passage au camp des Alouettes pour aller terminer sa carrière universitaire en force, lui a récolté 38 plaqués, dont 5,5 pour des pertes et quatre sacs en huit rencontres avec les Bisons de l’Université du Manitoba. L’athlète originaire de Duncan en Colombie-Britannique a été sélectionné en huitième ronde (66e au total) par les Alouettes en 2020.