Menu
@
17 juin 2022

Une DÉfaite Cruelle À Toronto

La défaite de jeudi face aux Argonauts de Toronto doit se trouver au sommet de la liste des défaites poignantes. Alors qu’on pensait que les Als allaient quitter le BMO Field avec une victoire, ils ont été frappés par un mur.

Le placement manqué :

Disons-le tout de suite. Personne ne s’attendait à voir David Côté manquer ce dernier placement de 21 verges. Sur cette distance, que ce soit pour David ou même pour d’autres botteurs, l’échec est assez rare, mais cela peut arriver…

« Je n’ai vraiment rien vu » a dit l’entraîneur chef Khari Jones après le match. « J’ai juste vu l’arbitre dire que c’était trop à gauche. Je sais que David le ressent aussi. C’est un coup dûr. Vous détestez que cela arrive à un jeune botteur, mais nous en avions besoin et c’est tout simplement malheureux. »

Il n’y a pas grand-chose à dire en plus de cela. Côté a été parfait en présaison (4 pour 4) et il a eu un placement bloqué la semaine dernière, mais ce n’était pas de sa faute. Il a aussi réussi c’est quatre premières tentatives de placements dans ce match.

Mais sur sa dernière tentative hier soir, la remise semblait bonne, le ballon a été bien tenu, il l’a juste poussé un peu à gauche.

Cela arrive…

Trevor Harris entre en relève :

Harris a vu de l’action pour la première fois de la saison à partir du deuxième quart de ce match. Il est entré en jeu en remplacement de Vernon Adams Jr.

Harris a terminé la soirée avec 18 passes complétées sur 30 tentatives, 270 verges, aucun touché et une interception. Le joueur de 36 ans a récolté 20 verges sur trois tentatives de course. Sa dernière course a mis la table au seul touché du match de nos Als par Dominique Davis.

« J’ai aussi fait ma part d’erreurs, nous en avons tous fait » a déclaré Harris après le match. « Nous devons avoir ce sentiment d’urgence dès le départ. C’était décevant de voir (le match) se terminer comme ça, c’est sûr. Il ne s’agit jamais d’un jeu ou d’un joueur. On gagne en équipe, on perd en équipe. C’est le sport d’équipe par excellence ».

L’attaque a connu des ratés au cours des trois premiers quarts, puisqu’elle n’a réussi qu’à marquer que neuf points en 45 minutes d’action. Les choses ont changé lors du quatrième quart. Les Als ont surclassé les Argos 10 à 1 dans les 15 dernières minutes et ont failli s’échapper du « Six » avec leur première victoire de la saison.

« Nous sommes entrés dans un rythme » ajoute Harris.

« Malheureusement, nous avons continué à caler dans la zone rouge. Nous avons pu obtenir quelques placements, ce qui est bien, mais nous devons terminer nos séquences par des touchés. »

Après le match, l’entraîneur-chef Jones a refusé de nommer un partant pour le match d’ouverture à domicile de la semaine prochaine contre les Roughriders de la Saskatchewan.

 

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi il avait décidé de passer d’Adams Jr. à Harris, Jones a répondu :

« J’ai juste senti que c’était le moment. Nous n’avancions pas vraiment dans le premier quart et j’ai senti que Trevor nous donnerait un petit coup de pouce. Il a fait un travail solide.  »

« Je n’envoie pas de message ou quoi que ce soit. J’essaie simplement de gagner des matchs de football. C’est tout ce que je cherche à faire. Il se trouve que nous avons de bons quarts-arrières et j’essayais juste de mettre le meilleur sur le terrain. »

Geno Lewis brille à nouveau :

Le receveur numéro un des Alouettes continue de faire des jeux. La semaine dernière, il a terminé avec 112 verges de réception contre les Stampeders de Calgary et il a été encore plus productif cette semaine.

Lewis a terminé le match avec sept réceptions sur 11 cibles et il a accumulé 127 verges. Il a également obtenu une longue réception annulée pour une pénalité de hors-jeu.

Il s’est constamment rendu disponible le long de la ligne de côté droit et a réussi un énorme attrapé sur un troisième-et-10 alors que l’équipe était menée de deux points sur leur dernière séquence offensive du match. Il n’y a aucun doute que Harris est plus à l’aise pour lancer le ballon dans la direction de Lewis. Ne vous attendez pas à ce que cela s’arrête de si tôt.

Au début de 2022, il est clair que lorsque l’attaque a besoin d’une étincelle, elle continue de se tourner vers le numéro 87.

Reggie White Jr. a également réalisé quelques réceptions importantes. Il a terminé la soirée avec six réceptions pour 83 verges.

Mike Jones se distingue :

Le demi-défensif Mike Jones a peut-être vu son interception du premier quart annulée, mais il a livré une solide performance dans l’ensemble.

Jones, qui a été signé en tant qu’agent libre venant des Blue Bombers de Winnipeg cette saison, a effectué des plaqués importants tout au long de la soirée. En deux matchs, il a montré qu’il a de bonnes capacités de couverture, qu’il peut faire des jeux avec le ballon et qu’il joue avec un style physique.

Les blessures ont forcé les Alouettes à faire quelques changements dans le tertiaire. Avec Greg Reid blessé, Darius Williams est entré en jeu et a réussi sa première interception en tant qu’Alouettes.

Il a d’abord été crédité d’une interception retournée pour un touché, mais après révision, il a été déclaré hors-jeu par contact.

Les pénalités font mal :

La semaine dernière, j’ai souligné que nos Als avaient été disciplinés à Calgary. Ce n’était pas le cas à Toronto. On termine la soirée avec un total de huit pénalités pour 100 verges. Cette partie du jeu a semblé s’améliorer en deuxième demie, mais cela nous a fait mal dans certains moment cruciaux dans les deux premiers quarts.

« Ce n’était pas une bonne mi-temps au niveau des pénalités et je le leur ai fait savoir à la mi-temps » a ajouté Jones. « Cela nous a fait beaucoup de mal. Nous n’avons cessé de reculer et d’abandonner des choses. Nous ne pouvons pas faire ça en tant qu’équipe de football ».

Quelle est la prochaine étape ?

Les Als entameront leur saison à domicile contre les Roughriders de la Saskatchewan au stade Percival Molson jeudi soir prochain. Ils enchaîneront avec un voyage à Regina la semaine suivante.