Menu
@
19 juillet 2022

Une amélioration de la technique devrait diminuer les punitions

HARELIMANA, BRIAN #0 of the Montreal Alouettes MOORE, MIKE #44 of the Montreal Alouettes USHER, NICK #10 of the Montreal Alouettes

*Traduit par Matthew Goldenberg

La discipline est un sujet qui revient souvent chez les Alouettes au cours des dernières saisons. Les pénalités ont parfois été un problème, et c’était le cas lors de la défaite crève-cœur de jeudi contre les Élks d’Edmonton au stade Percival Molson. Mais les pénalités prises la semaine dernière étaient différentes, et les entraîneurs croient qu’elles pourront être corrigées.

Les Als ont commis 13 pénalités pour 193 verges, dont six en défensive, ce qui représente 133 verges. On pointera du doigt le demi-défensif de deuxième année Wes Sutton parce que trois interférences de passe ont été signalées contre lui pendant le match.

Il est facile de blâmer un seul joueur pour la défaite, mais la réalité est que Sutton a été un élément précieux de la défense. Il a très bien joué lors de deux matchs en 2021 avant de subir une blessure qui a mis fin à sa saison et il a connu une bonne année en 2022. On connait la qualité du joueur et le mettre sur la touche n’est pas forcément une solution.

« Je pense que Sutton est un bon joueur de football » a dit le coordinateur défensif Noel Thorpe après l’entraînement de dimanche. « Il apprend à jouer dans le cadre de la défense. »

« Nos demi-défensifs ont dû faire face à un receveur exceptionnel. C’est généralement le receveur numéro qui va sur le côté court. Il a passé un test difficile et je sais qu’il est prêt à relever le défi. Cela me dit beaucoup sur son caractère lorsqu’il se lève et dit « Je dois être meilleur ». C’est le genre de gars que vous voulez dans votre vestiaire ».

Thorpe a remplacé Barron Miles en tant que coordinateur défensif et entraîneur de la tertiaire de l’équipe il y a moins de deux semaines. L’entraîneur vétéran n’a pas eu beaucoup de temps pour travailler sur les détails de son schéma avec ses nouveaux joueurs.

« Vous pouvez facilement pointer du doigt les pénalités, mais comment ces pénalités sont-elles arrivées ? Je pense que vous devez analyser pourquoi. Tout commence par les fondamentaux. Assurons-nous que nous sommes bien alignés. Si nous sommes bien alignés, nous pourrons régler 70 % des problèmes. Le niveau d’effort et la bonne technique s’occuperont du reste. Nous allons renforcer ces éléments. Il n’y a aucun doute que ces gars vont travailler dur. Nous allons nous occuper de la technique. Il ne s’agit pas de discipline et d’attaquer le ballon. Quand vous vous mettez dans une situation où vous n’êtes pas face au jeu, vous ne pouvez pas localiser le ballon et vous avez le dos tourné, ça va être difficile. Nous allons faire en sorte de nous mettre dans de bonnes positions pour faire des jeux. »

Aussi frustrant que les pénalités puissent être pendant le match, il est important de noter que les pénalités de rudesse qui sont apparues plus tôt cette saison n’ont pas eu lieu jeudi soir. Bien sûr, cela ne fait qu’un match depuis le changement d’entraîneurs, mais c’est un signe encourageant. Il sera intéressant de voir s’ils peuvent maintenir cette tendance à Ottawa cette semaine.

« C’est ce dont nous avons parlé cette semaine », a déclaré l’entraîneur-chef et directeur général Danny Maciocia. « Les pénalités que nous avons prises dans le passé étaient des pénalités de rudesse. Dans notre plus récent match, les pénalités que nous avons prises étaient davantage liées à un mauvais alignement. Nos défenseurs n’ont pas utilisé la bonne technique. Nous avons procédé à de nombreux changements du côté de la défense la semaine dernière, notamment en ce qui concerne les couvertures. Cela oblige les joueurs à changer leur technique et leur alignement. Malheureusement, ça n’a pas fonctionné contre Edmonton, mais nous allons continuer à travailler là-dessus avec l’espoir de nous améliorer à cet égard. »

Le match de jeudi contre les Redblacks est important, car les Als pourraient mettre un peu de distance entre eux et la dernière équipe de la division Est. Ottawa a une fiche de 0-5 après avoir perdu un match serré contre les Tiger-Cats à Hamilton samedi soir.

Les Als, qui ont une fiche de 1-4 en 2022, sont à égalité avec les Ticats pour la deuxième place dans l’Est. Jusqu’à présent, Montréal n’a affronté qu’un seul adversaire de sa division (la semaine 2 contre Toronto), mais ses deux prochains matchs seront contre des équipes de l’Est (ils se rendront à Hamilton la semaine prochaine).

Notes sur l’alignement :

Il y a de bonnes nouvelles sur le front des blessures. Le secondeur, Adarius Pickett, s’est entraîné toute la semaine. Le joueur de 25 ans a manqué les deux derniers matchs en raison d’une blessure à la cheville, mais il devrait être disponible pour le match contre Ottawa. Le défenseur canadien Brock Gowanlock, qui était sur la liste des blessés pour six matchs, a été ajouté à la liste des joueurs actifs. Le demi offensif Tavien Feaster, qui s’était absenté de l’équipe pour des raisons personnelles la semaine dernière, était de retour au travail cette semaine.