@
5 août 2022

MTL vs. WPG : Ce qu’il faut retenir du match

Pour être champion, il faut battre le champion, et jeudi soir, les Als ont perdu 35 à 20 contre les Blue Bombers de Winnipeg. Ils ont joué dur, ont fait beaucoup de jeux clés en défense, mais ils n’ont tout simplement pas été à la hauteur.

Il y a eu du bon, du mauvais, et beaucoup de choses à corriger avant le match de jeudi prochain à Winnipeg.

Si vous avez manqué l’analyse d’après-match des Alouettes sur Facebook Live, vous pouvez la regarder ici.

Voici ce qui est ressorti de la soirée de jeudi :

IL FAUT CAPITALISER SUR LES REVIREMENTS :

La défense des Alouettes a joué un match très solide. Non seulement ont-ils limité le quart-arrière des Bombers, Zach Collaros, à un pourcentage de réussite de 57,7 %, mais ils l’ont aussi intercepté à trois reprises.

Au total, les Alouettes ont forcé quatre revirements contre Winnipeg. Le problème est qu’ils n’ont réussi à marquer que trois points grâce à ces revirements. Clairement, ce n’est pas suffisant quand on affronte une équipe qui sait comment gagner des matchs.

« Ça nous a fait mal » a dit le demi offensif Jeshrun Antwi au sujet de l’incapacité de l’attaque à tirer profit des revirements. « Nous ne voulons pas pointer qui que ce soit. Nous savons que nous devons nous remettre au travail en tant qu’attaque et en tant qu’équipe en général. La défense a bien joué, les unités spéciales ont bien joué. Nous devons nous rassembler et jouer un football complémentaire, c’est-à-dire les trois phases du jeu. Nous n’avons pas d’autres choix. Nous allons retourner à la planche à dessin, regarder le film avec les entraîneurs, faire le ménage, et retourner à Winnipeg la semaine prochaine. »

Si vous cherchez des points positifs, la défense a forcé Collaros à prendre de mauvaises décisions. Nous avons vu des progrès significatifs de l’unité hier soir. C’est le match le plus complet qu’ils ont joué sous la direction du nouveau coordinateur défensif Noel Thorpe. Ils ont aussi réussi à s’attaquer au quart-arrière.

Le secondeur Adarius Pickett, qui a forcé un échappé, a terminé le match avec un total de neuf plaqués et deux sacs.

Le demi défensif Najee Murray a réalisé un sac et une interception en première demie.

Wes Sutton et Marc-Antoine Dequoy ont également réalisé des interceptions pour les Alouettes jeudi soir.

TYSON PHILPOT BRILLE :

Lorsque les Alouettes étaient menés de huit points au troisième quart, le receveur recrue Tyson Philpot a fait basculer le match.

Après le touché du receveur Rasheed Bailey de Winnipeg qui a porté la marque à 14-6 pour les Bombers, Philpot a répondu en retournant le botté d’envoi suivant sur 60 verges. Il a ensuite terminé la séquence en marquant un touché de 15 verges, ce qui a permis d’égaliser (Dom Davis a marqué un converti de deux points pour faire 14-14).

« Je me sens bien », a déclaré Philpot après le match. « Évidemment, les victoires ne sont pas là, mais je sens que je peux aider l’équipe de toutes les façons possibles. Pour moi, les attrapés n’ont pas vraiment d’importance. Tant que j’arrive et que je fais un jeu comme je l’ai fait aujourd’hui qui aide l’équipe, c’est tout ce que je veux. »

D’ailleurs, après la conversion de deux points, Philpot est retourné sur le terrain pour faire partie de l’équipe de couverture du botté d’envoi, et il a réussi un autre plaqué important.

« L’équipe a besoin de moi », a ajouté Philpot. « J’ai été pris en défaut sur la ligne de côté (rires). L’entraîneur Byron (Archambault) m’a appelé et m’a dit que je devais être là (sur les unités spéciales). Je connais mon rôle dans cette équipe, et c’est de faire des jeux quand je peux. »

Le neuvième choix global du repêchage de 2022 montre qu’il est à sa place.

EFFONDREMENT AU QUATRIÈME QUART-TEMPS :

Au début du quatrième quart, le pointage était égal, 14-14. Le match était certainement à portée de main à ce moment-là, mais les Als n’ont pas pu s’accrocher.

Ils ont permis aux Bombers de prendre l’avance sur un touché d’une verge de Dakota Prukop. Le match s’est ensuite terminé lorsque Janarion Grant, le retourneur de bottés de Winnipeg, a marqué un touché sur un retour de botté pour donner l’avantage 28-14 à son équipe.

« Nous devons simplement exécuter « , a déclaré le demi-défensif Rodney Randle Jr. « Nous avons eu quatre revirements. Nous devons juste jouer un football complémentaire et exécuter les trois phases du jeu.

« Nous ne l’avons pas fait ce soir, évidemment. Perdre d’autant… la dernière fois que j’ai regardé le score, c’était 7-6. Et puis nous perdons comme ça ? C’est embarrassant. »

Les Als (7) ont pris moins de pénalités que les Bombers (9), mais Montréal a été pénalisé pour 77 verges alors que les Bombers en ont écopé de 51. Le nombre de pénalités prises n’était pas déraisonnable, mais le moment où certaines d’entre elles ont été prises a certainement fait mal.

« Nous avons simplement eu des pénalités d’indiscipline « , a admis le receveur Geno Lewis. « Nous avons eu quelques revirements et nous devons donner au quart-arrière plus de temps (pour lancer le ballon). Nous devons juste le vouloir davantage à la fin de la journée. Nous devons apprendre à finir. Nous devons être une meilleure équipe, et nous devons tous nous regarder dans le miroir en ce moment. »

LA SEMAINE PROCHAINE:

Les Alouettes seront de retour sur le terrain d’entraînement dimanche. Assurez-vous de consulter l’horaire des séances d’entraînement sur le site Web de l’équipe ce week-end pour connaître l’heure de chacune des séances de la semaine.

Ces deux équipes s’affronteront à nouveau jeudi soir prochain au IG Field de Winnipeg.

« Nous devons jouer au football », a ajouté Lewis. « On ne peut pas s’inquiéter qu’ils soient invaincus et tout ça. Nous devons aller sur le terrain et jouer au football parce que tout peut arriver à n’importe quel moment quand on arrive sur le terrain. Nous devons y aller et trouver un moyen. Il n’y a plus d’excuses, plus de discussions que nous pouvons ou devons faire en ce moment. Nous devons simplement aller sur le terrain et faire notre travail. »