Menu
@

Vous Lisez

Le demi de coin Mike Jones a beaucoup appris pendant son séjour chez les Bombers

9 août 2022

Le demi de coin Mike Jones a beaucoup appris pendant son séjour chez les Bombers

JONES, MIKE #8 of the Montreal Alouettes

Le demi de coin des Alouettes, Mike Jones, a eu une énorme décision à prendre en février dernier. Après avoir remporté deux Coupes Grey consécutives avec les Blue Bombers de Winnipeg en 2019 et 2021, l’agent libre a décidé de quitter les Bombers pour rejoindre les Als.

Jones a été un contributeur clé pour Winnipeg, car il a joué plusieurs positions sur l’une des meilleures défenses de la LCF. Aujourd’hui, à sa première saison avec Montréal, il s’est bien installé au poste de demi-défensif pour les Als. En huit matchs avec sa nouvelle équipe, le joueur de 26 ans a accumulé 22 plaqués défensifs, un sur les unités spéciales et une interception. Il a également été l’un des défenseurs les plus constants en couverture pour les Als en 2022.

« Je ne dirais pas que c’était difficile (de quitter l’organisation des Bombers) », a admis Jones. « Je sentais juste que j’avais besoin d’ouvrir les yeux sur d’autres entraîneurs. J’ai joué avec ces gars-là pendant trois ans ; il était temps pour moi de m’épanouir par moi-même. Sortir et être le joueur que je sais pouvoir être et montrer mon talent. C’est à peu près tout ce que je voulais faire ».

Le match de jeudi au IG Field sera la première fois que Jones affrontera son ancienne équipe sur son terrain depuis qu’il a rejoint les Als l’hiver dernier. Bien qu’il ait minimisé l’importance personnelle de son retour à Winnipeg, Jones a mentionné qu’il avait beaucoup appris de son passage dans l’organisation. Ce n’est pas surprenant, compte tenu de la quantité des succès qu’ils ont connu depuis 2019.

« (J’ai appris comment devenir) un joueur organisé », a-t-il dit. « Arriver aux réunions à l’heure, comment disséquer les films, être là où je devais être sur le terrain au bon moment, exécuter les jeux, être ce coéquipier dans le vestiaire.

« Quand je suis dans le vestiaire, j’essaie d’inculquer beaucoup de choses que j’ai apprises à Winnipeg. Pour l’instant, j’essaie simplement de continuer à être actif de ce côté-là et de partir de là. »

Après 28 ans sans victoire de la Coupe Grey, les Bombers ont remporté chacun des deux derniers championnats. Ils ont compilé une fiche de 31-10 en saison régulière depuis 2019 et ils ont fait 5-0 en séries éliminatoires.

« C’est une organisation qui a du succès parce qu’elle est organisée », a-t-il dit à propos des Bombers. « Ils sont à l’heure, ils sont au point avec tout. Ils ont de bons gars et un bon encadrement là-bas. C’est vraiment ce qui les maintient dans la course à la victoire en ce moment. »

Bien que les Als aient perdu 35-20 à domicile contre Winnipeg jeudi soir dernier, il y a eu des points positifs dans ce match. Le plus important est la défense, car l’unité du coordonnateur défensif Noel Thorpe a réussi trois interceptions et un échappé.

« J’ai l’impression que nous sommes une défense qui se trouve au bon endroit au bon moment », a déclaré Jones. « Nous sommes soudés. Si nous ne le sommes pas, nous ne pourrons pas faire ces jeux. Nous sommes une défense qui vole dans tous les sens. Nous nous emparons du ballon, nous pouvons créer des revirements, mais nous devons être constants dans ce domaine chaque semaine. Si nous n’obtenons pas de revirements, nous n’avons aucune chance de gagner le match. »

Bien sûr, c’est frustrant de forcer quatre revirements et de perdre quand même, et il n’y a aucune garantie que l’unité sera en mesure d’obtenir ce genre de production contre l’attaque de Winnipeg, qui est dirigée par le joueur par excellence de l’année dernière, Zach Collaros.

La défense a gardé Collaros sous contrôle la plupart du temps, alors que le quart-arrière des Bomber a terminé la soirée sur un score de 15 pour 26 avec 210 verges par la passe, deux touchés et trois interceptions. Il a également échappé le ballon lors d’un plaqué par le secondeur Adarius Pickett.

« Je dirai que Collaros met la balle là où elle doit être », a ajouté le natif de Baltimore. « C’est un quart-arrière actif. Il peut entrer et sortir de la pochette, il peut mettre les ballons là où ils doivent être, et il peut également lancer sur le côté. Il a quelques bonnes qualités, mais ce n’est rien qui ne puisse être cassé ou ne puisse être intercepté, comme vous l’avez vu dans le match de la semaine dernière. »

Ne soyez pas surpris s’il y a quelques changements dans le tertiaire des Alouettes jeudi soir. Wes Sutton, qui a intercepté Collaros dans le premier quart la semaine dernière, ne s’est pas entraîné dimanche et était limité lundi en raison d’une blessure à la tête. Rodney Randle Jr. (hanche) a été absent dimanche et lundi.