Menu
@

Vous Lisez

Les Alouettes renversent les Bombers en prolongation

12 août 2022

Les Alouettes renversent les Bombers en prolongation

Montreal Alouettes QB Dominique Davis celebrates his TD during second quarter CFL action against the Winnipeg Blue Bombers in Winnipeg on Thursday, August 11, 2022. (CFL PHOTO - JASON HALSTEAD)

On ne sait par où commencer après un tel match…

Cette saison n’est pas la meilleure à date. Il y a eu des défaites difficiles, des 4e quarts compliqués, mais les Alouettes ont su montrer de quoi ils étaient capables à Winnipeg jeudi soir.

Si vous avez manqué les analyses d’après-match sur Facebook live, c’est le temps de vous rattraper : https://fb.watch/eRUHr9Y4P1/

Il y a beaucoup de sujets à aborder, alors allons-y :

PROVOQUER LA RÉUSSITE

Je ne crois pas vraiment en la chance. Je pense que tout s’équilibre sur une saison de 18 matchs. Alors bien sûr, le potentiel botté gagnant manqué par le botteur de Winnipeg Marc Liegghio ,alors que le chronomètre était à zéro a été un gros tournant. En plus, il a également manqué celui qui aurait pu amener les deux équipes à égalité en prolongation.

Au final, on peut se dire que deux bottés ont décidé de ce match, mais ne sous-estimez pas ce que les Alouettes ont réalisé en territoire ennemi. Ils ont su rester dans le match et mettre les Bombers sous pression.

Lorsque (Liegghio) est resté sur le terrain, il y avait une contestation, a dit l’entraineur-chef par intérim et DG Danny Maciocia après le match. J’ai vu que le botteur était resté sur le terrain. Il regardait les poteaux des buts, et peut-être qu’il essayait de visualiser le ballon entre les poteaux. Je n’ai pas vu quelqu’un de très à l’aise. Je vous mentirais si je vous disais que je croyais qu’il allait toucher le poteau, mais je pensais qu’il pouvait manquer ce placement.

À plusieurs reprises, l’équipe aurait pu abandonner jeudi soir, mais ils ont montré que ce n’était pas ce genre d’équipe.

Après le botté manqué de David Côté en première demie, la défense a embarqué sur le terrain et a stoppé les Bombers (Côté a lui aussi rebondi au passage). Les Bombers ont ensuite pris les devants par 7 points au 4e quart, et nos Alouettes auraient pu se rappeler la semaine dernière, mais il n’en a rien été.

C’était une belle preuve de caractère, devant plus de 31 000 partisans des Bombers très bruyants.

LE MEILLEUR MATCH DE MIKE MOORE AVEC LES ALOUETTES:

Moore est arrivé des Elks d’Edmonton durant la saison morte, et il a été bon depuis le début de l’année. Mais hier soir, il a vraiment élevé son niveau de jeu. Non seulement il a réalisé 5 plaqués, et aussi 2 sacs du quart, mais surtout, il était toujours dans la bulle de Zach Collaros.

Oui je le pense vraiment a répondu Mike Moore lorsque je lui ai demandé s’il s’agissait de son meilleur match avec les Alouettes. Tôt dans le match, nous avons montré que nous allions mettre de la pression sur le quart et qu’ils ne pouvaient pas nous arrêter, ils le savaient.

Ce n’était pas juste Moore, la défense entière s’est montrée au IG field hier soir. Mike Wakefield, Avery Ellis et Wes Sutton ont aussi réalisé des sacs. Il est évident que les joueurs commencent à comprendre ce que le coordonnateur défensif Noel Thorpe attends d’eux.

Déjà la semaine dernière, la défense avait été brillante dans la défaite face aux Bombers. Ils avaient provoqué 4 revirements et avaient dérangé Collaros toute la soirée. Le quart de Winnipeg a souvent été au sol jeudi soir, et la défense mérite beaucoup de crédit pour cela.

SUTTON CONTINUE LES GROS JEUX

La saison 2022 n’a pas toujours été simple pour Sutton. Il y a eu une période d’ajustements délicate lorsque Thorpe a pris les rênes de la défense il y a un peu plus d’un mois. Mais comme la défense, Sutton vient de jouer ses deux meilleurs matchs lors des deux dernières semaines.

Le joueur de 26 ans a obtenu une interception la semaine passée, et il a encore réalisé deux gros jeux hier soir. Tout d’abord, il a provoqué un échappé sur Collaros au 4e quart. Ellis a récupéré le ballon et cela a été clairement un tournant pour les Alouettes.

“Il y a un gros ajustement pendant la saison, “ a dit Sutton au sujet des changements effectués plus tôt cette année. “Nous sommes tous des bêtes dans le front défensif. Dès le départ, avec nos secondeurs, nous devions juste continuer à rester ensemble. Cela prend du temps. Nous avons été en mesure de le montrer, et nous avons obtenu la victoire. »

Sutton a également rabattu une passe en prolongation lors d’un deuxième essai, ce qui a forcé les Bombers à tenter un placement (manqué).

“Lorsqu’ils ont fait la contestation, j’étais un peu nerveux, a dit Sutton au sujet du jeu qui a été contesté par Winnipeg. J’ai dit mes prières. Il n’y avait finalement pas de pénalité. Je savais qu’il n’y en avait pas, mais vu comment les pénalités étaient données depuis le début, c’était très serré…je suis juste reconnaissant de la façon dont cela s’est terminé (rires)“

Encore une fois, il est difficile de sortir juste un joueur de la défense car ils ont tous été bons, mais je voulais m’assurer de mettre de l’avant la performance de Sutton.

L’ATTAQUE A LIVRÉ AU BON MOMENT :

Tout n’était pas parfait pour l’attaque, mais c’était une belle performance sur la route.

Ils ont ouvert la marque au 2e quart avec le touché de Dom Davis. Les points ont été plus difficiles à marquer ensuite, mais ils ont trouvé un moyen de revenir.

Tout cela s’est déroulé avec la blessure au dos de Trevor Harris qui l’a limité durant les pratiques cette semaine. Harris a fait exactement ce qu’il avait à faire. Il a protégé le ballon et a réussi des énormes passes pour Kaion Julien-Grant, Jake Wieneke et Reggie White Jr. Julien-Grant a également provoqué une grosse interférence de passe sur le demi de coin Winston Rose au 2e quart.

Harris a ensuite amené les Als en position de marquer tard dans le match, ce qui a mis la table au touché de Davis. Il n’a pas lancé de passe de touché, mais il n’a pas non plus provoqué de revirements.

Le crédit revient aussi à la ligne offensive. Non seulement ils ont donné du temps à Harris pour lancer le ballon, mais ils ont su également créer des espaces pour les porteurs de ballon Jeshrun Antwi et Tavien Feaster.

Les entraineurs avaient utilisé différentes combinaisons sur la ligne à l’attaque durant les pratiques cette semaine, mais ils sont finalement restés avec les mêmes 5 partants tout au long du match. Nick Callender, Phil Gagnon, Sean Jamieson, Kristian Matte et Landon Rice. David Brown et Pier-Olivier Lestage ont aussi contribué.

“Je vais regarder le film bien sûr, mais pendant le match, je voyais que les choses se passaient assez bien pour nous, a dit Jamieson. Pas parfait, mais avec une foule bruyante comme cela, c’est difficile. On s’est accroché, on a fait ce que l’on avait à faire et cela s’est bien passé.”

Cette victoire est particulière pour Jamieson et Rice, qui viennent du Manitoba.

“C’est génial de gagner le match devant les amis et la famille, a ajouté l’ancien des Mustangs de Western. Encore plus le fait de retrouver la victoire et de relancer notre saison. On doit maintenant continuer. Le faire à Winnipeg, cela veut dire beaucoup pour moi, mais le plus important c’est que l’équipe gagne. J’ai juste hâte de continuer maintenant.”

ET MAINTENANT : 

Les Alouettes vont profiter d’une longue semaine pour préparer leur prochain match et auront un peu plus de temps que leur adversaire.

Les Tiger-Cats de Hamilton seront à Montréal ce samedi 20 août à 16h. Ce sera un gros match de cette division Est pour les deux équipes, alors que les deux formations sont au coude à coude au classement.

Ce sera également le match de la famille. Les billets pour enfants sont à 5$ seulement et il y aura de nombreuses activités pour la famille avant, pendant et après le match. Ce sera également le premier TAILGATE de la saison.

Les Alouettes ont joué avec passion à Winnipeg et auront besoin de tout votre support samedi prochain !