Menu
@

Vous Lisez

‘Nous devons faire mieux’ : Les Alouettes perdent à domicile contre Ottawa

3 septembre 2022

‘Nous devons faire mieux’ : Les Alouettes perdent à domicile contre Ottawa

La défaite de vendredi soir aux mains du Rouge et Noir d’Ottawa est difficile à avaler pour les Alouettes. Non seulement ils ont perdu un match au stade Percival Molson, mais ils n’ont pas réussi à prendre le large par rapport à Ottawa au classement de la Division Est.

Cette défaite de 38-24 est le type de défaite où tu ne peux pas pointer du doigt une personne ou une unité en particulier. Les Als doivent être meilleurs dans les trois phases du jeu. Ils n’étaient pas assez efficaces en attaque, ils n’ont pas exécuté défensivement, et il n’y avait pas de gros jeux créés sur les unités spéciales.

Alors, qu’est-ce qui s’est passé vendredi soir ?

LES REVIREMENTS

Les équipes de football professionnelles gagnent rarement des matchs quand ils perdent la bataille des revirements de manière décisive, et c’est ce qui s’est passé vendredi soir. Ottawa a réussi à intercepter deux passes et ils ont aussi ramassé deux échappés.

Le Rouge et Noir ont réussi à marquer 14 points sur ces quatre revirements des Alouettes (un touché, deux placements et un point sur un botté de dégagement).

« C’est l’un des principaux facteurs qui nous a empêché de gagner », a déclaré le directeur général et entraîneur-chef par intérim, Danny Maciocia, au sujet des revirements de son équipe. « Collectivement, physiquement et mentalement, nous devons faire un meilleur travail. Ce rendement était inacceptable. Les revirements n’ont clairement pas aidé. Nous devons faire un meilleur travail sur le terrain et nous devons gagner les batailles à la ligne de mêlée, ce que nous n’avons clairement pas fait. »

Aussi difficile que la performance ait été en attaque, il est important de mettre les choses en perspective. Est-ce qu’ils ont commis des erreurs ? Absolument. Mais n’était-ce qu’un simple coup au radar ? C’est possible. Lors des deux sorties précédentes, les Alouettes ont commis un seul revirement.

Sur une note plus positive, le jeu au sol semblait très bon hier soir. Walter Fletcher avait neuf tentatives de course pour 62 verges et Jeshrun Antwi a accumulé 56 verges sur seulement cinq tentatives de course. Malheureusement, lorsqu’ une équipe tire de l’arrière, ça devient difficile de courir le ballon régulièrement, mais c’est un aspect positif de ce match.

LA DÉFENSE N’A PAS PU RALENTIR L’ATTAQUE D’OTTAWA

Il faut mentionner que le Rouge et Noir mérite du crédit pour leur performance vendredi soir. Le quart-arrière Nick Arbuckle a complété plusieurs passes importantes, il a pu sortir de sa pochette avant de courir pour des longs gains et il s’est débarrassé du ballon rapidement.

La défense des Als n’a pas enregistré un sac, mais ils ont rabattu quatre ballons à la ligne de mêlée. Mais ce n’était toujours pas assez.

Arbuckle et le receveur Jaelon Acklin ont eu une forte connexion tout au long de la soirée. Le quart-arrière d’Ottawa a terminé avec 313 verges par la passe, et 159 d’entre elles sont allées à Acklin, qui a également accumulé 63 verges après l’attrapé.

« Il est l’un des meilleurs receveurs de la ligue », a déclaré le demi défensif Wes Sutton. « Il travail fort, il fait ce qu’il est censé faire. Il a eu une bonne journée contre nous. Il est difficile de voir cela en tant que demi défensif. C’est difficile de voir un gars avoir une journée comme ça, mais nous le respectons. C’est un bon gars et un bon receveur aussi. »

La défensive a quand même réussi à limiter les dégâts dans la zone payante à plusieurs reprises, y compris deux fois lorsque l’attaque a commis des revirements.

LES BOTTEURS ÉTAIENT OCCUPÉS

Les botteurs des deux équipes ont été occupés toute la soirée. David Côté a terminé la soirée avec une fiche de trois en trois sur ces placements, y compris une tentative de 44 verges. Lewis Ward, d’Ottawa, a réussi ces cinq tentatives.

Malgré une pénalité pour un coup de pied illégal pour débuter la deuxième demis, Côté a joué un match solide. Tu ne peux pas en demander plus à ton botteur.

L’autre botteur du Rouge et Noir, Richie Leone, a également réussi à ajouter deux points pour son équipe sur deux bottés de dégagement. Cela signifie que les trois spécialistes ont marqué 26 points.

MISE À JOUR SUR LES BLESSURES :

Le receveur Tyson Philpot a encore constitué un point positif pour l’attaque des Alouettes vendredi soir. Il a terminé avec quatre réceptions pour 71 verges, mais il a quitté la rencontre en deuxième mi-temps.

Pendant l’émission d’après-match des Alouettes sur Facebook Live, Philpot a mentionné que la blessure n’était pas considérée sérieuse. C’est une bonne nouvelle après deux matchs à plus de 50 verges pour le jeune receveur.

La nouvelle ne semble pas aussi bonne pour le secondeur canadien Frederic Chagnon, qui a quitté le match en première mi-temps. Chagnon n’est jamais revenu au jeu, et il a été vu sur la ligne de touche sans son équipement. Il n’y avait pas de mise à jour officielle sur son statut.

PROCHAINES ÉTAPES :

Les Alouettes seront de retour sur le terrain d’entraînement lundi matin. Ils accueilleront les Lions vendredi soir au stade Percival Molson.

Ils se retrouvent toujours en deuxième place avec une fiche de 4-7. Les Argonauts de Toronto, qui sont en première place dans l’Est, possèdent une fiche de 5-5, tandis que les Tiger-Cats de Hamilton et le Rouge et Noir d’Ottawa ont tous deux une fiche de 3-8.

Si les séries éliminatoires commençaient aujourd’hui, seulement deux équipes de la division Est y participeraient.