Menu
@

L’analyse du personnel d’entraîneurs des Alouettes pour 2023

Plus tôt cette semaine, les Alouettes de Montréal ont annoncé le personnel qui épaulera l’entraîneur-chef Jason Maas pour la prochaine saison. Des visages familiers comme Anthony Calvillo, Noel Thorpe, Mike Lionello, Greg Quick et Luc Brodeur-Jourdain sont de retour. Certains occupent des rôles différents. Il y a aussi quelques nouveaux visages. Voici ce que vous devez savoir sur le personnel d’entraîneurs :

Si vous souhaitez consulter la liste complète des entraîneurs, cliquez ici.

La composition de ce groupe d’entraîneurs a fait l’objet de nombreuses réflexions. C’est un aspect important de la constitution d’une équipe, car ces personnes vont passer d’innombrables heures ensemble de mai à novembre.

Maas avait une vision claire de ce à quoi il voulait que le personnel ressemble, et tout s’est bien passé.

« Ces personnes ont toutes été recommandées par quelqu’un qui a travaillé au sein de notre équipe ou que je connais personnellement, a déclaré Maas. C’est ce qui m’a le plus frappé: rassembler un groupe de gars qui aiment enseigner le football, être autour d’une équipe, faire partie d’une équipe, mais aussi assurer une certaine continuité. C’est énorme. »

L’autre aspect intéressant de ce groupe est que la plupart d’entre eux ont un lien avec Montréal. Beaucoup d’entre eux ont joué pour les Alouettes. Calvillo (coordonnateur offensif/entraîneur des quart), Brodeur-Jourdain (entraîneur de la ligne à l’attaque), Chandler Jones (assistant entraîneur des demis défensifs), Tyrell Sutton (entraîneurs des demis offensifs) et Corvey Irvin (entraîneur de la ligne défensive) ont déjà porté les couleurs de cette équipe. Il n’est pas rare qu’un ou plusieurs entraîneurs aient joué pour l’équipe pour laquelle ils travaillent maintenant, mais il est rare d’en voir autant.

« Les nouvelles recrues ont un lien avec Montréal, ce qui était très important à mes yeux, et comme vous pouvez le constater, nous recherchions des personnes qui travaillent fort et qui comprennent l’atmosphère d’équipe, mais qui ont aussi un lien avec Montréal. C’est un endroit spécial. »

Byron Archambault nommé assistant entraîneur-chef:

Archambault abandonnera l’étiquette d’entraîneur des secondeurs qu’il avait il y a un an, mais il continuera à être le coordonnateur des unités spéciales. Il occupe également le poste de directeur du personnel des joueurs du côté des opérations de football.

Mais que fait un entraîneur-chef adjoint ?

« C’est pour aider l’entraîneur-chef, a déclaré Archambault. Il s’agit d’assister l’entraîneur dans tout ce qu’il fait. Je suis très heureux de pouvoir travailler avec Jason Maas. C’est quelqu’un sur qui j’ai entendu beaucoup de bien de la part de Danny Maciocia, qui a déjà travaillé avec lui. Je suis là pour l’aider dans tout ce qu’il a comme responsabilités, comme gestion du jeu, la mise en place des plans de matchs, et tout le reste. »

Quick, qui est entraîneur depuis 1979, prendra le poste d’entraîneur des secondeurs en 2023. Il entraînait la ligne défensive la saison dernière. L’homme de 66 ans a été l’entraîneur des secondeurs à Montréal en 2014, puis à nouveau en 2016 et 2017.

Dave Jackson sera l’adjoint d’Archambault sur les équipes spéciales.

Comment l’attaque sera-t-elle appelée cette année ?

Lors de sa conférence de presse d’introduction en décembre dernier, Maas a clairement indiqué que c’est lui qui décidera les jeux offensifs cette saison, mais Calvillo et le reste du personnel offensif auront leur mot à dire dans l’élaboration du plan de match.

« Lorsque nous planifions une rencontre, chacun apporte quelque chose à la table, a expliqué Maas. En fin de compte, ce sera une décision collective sur ce qui reste et ce qui est retiré. Il est évident que j’aurai plus d’influence que quiconque et que je pourrai l’emporter sur quelqu’un, mais j’ai beaucoup de respect pour les gars de notre équipe. »

« Quand il s’agit d’appeler des jeux, si vous essayez de le faire avec le rythme et le tempo, vous devez avoir une très bonne idée dans votre esprit de ce que vous aimez vraiment. Lorsque vous formulez un plan pour un jeu, c’est collectif, mais à la fin de la journée, vous devez être capable de prendre une décision rapidement. Dès que vous entendez la distance et le nombre d’essais, vous êtes déjà en train de formuler votre pensée, vous pensez deux jeux en avant la plupart du temps. »

À quoi ressemblera la défense ?

Thorpe est de retour en tant que coordonnateur en défensive. Rappelons qu’il a assumé ce rôle après le quatrième match de la saison 2022, alors qu’il remplaçait Barron Miles au sein du personnel d’entraîneurs des Alouettes.

Il s’agira du premier poste d’entraîneur professionnel pour Irvin. L’homme de 37 ans possède une expérience d’entraîneur au niveau U SPORTS avec les Stingers de Concordia.

Jones, qui était receveur pour les Alouettes en 2015, fera également son premier saut dans le monde du football professionnel. Il a passé du temps comme entraîneur à l’Université San Jose State de 2017 à 2019.

Ainsi, l’expérience des vétérans de cette unité viendra de Thorpe et Quick.

« Les défensives de Noel pourraient changer un peu chaque année, mais vous savez qu’il va être agressif, a déclaré Maas. Quand il a des gars à l’arrière qui sont des vétérans, ce qui est notre cas maintenant, ça lui permet de faire plus de choses. Il va être très intéressant de nous voir évoluer au cours du camp d’entraînement. Noel et son personnel ont un camp d’entraînement complet pour établir la défense qu’ils veulent mettre en place et faire en sorte que les gars le fassent dès le premier jour. »

Le camp d’entraînement, qui débute à la mi-mai, devrait être très intéressant !

AUTRES ARTICLES: