@

Victoire contre les Argos !

Traduit par Pierrick Pecqueur.

Les Alouettes de Montréal ont porté leur fiche à 4-0 en battant les Argonauts de Toronto vendredi soir 30-20. Cette victoire permet aux joueurs de Jason Maas de battre le record de la franchise avec 9 victoires consécutives en saison régulière (série débutée en 2023).

Comment les Alouettes ont battu leur rival de section vendredi soir? Voici quelques éléments de réponse…

LA DÉFENSE INTRAITABLE DANS LA ZONE PAYANTE :

L’attaque des Argos s’est retrouvée à deux reprises dans la zone payante au premier quart et une autre fois en deuxième demie. Les Als ont limité Toronto à seulement 9 points sur ces trois séquences. Cela a fait une grande différence car il y avait 1 seul point d’écart durant toute la première demie et durant une bonne partie du troisième quart.

“On est capable de répondre, c’est ce que l’on fait,” a dit le plaqueur défensif Dylan Wynn. “On plie mais on ne rond pas. (Alloué un touché à la fin) À la fin du match, ce n’était pas nos standards. On ne peut pas laisser rentrer ces gars dans la zone des buts en fin de match comme cela. On va les rejouer (les Argos) dans quelques semaines. On va corriger cela et mieux jouer.”

Le secondeur recrue Geoffrey Cantin-Arku a obtenu deux sacs du quart vendredi soir. Il en a maintenant 3 à son actif lors des deux derniers matchs.

“Ce n’est pas compliqué, je veux améliorer mes mouvements sur le terrain,” a dit Cantin-Arku après le match. Je fais confiance en ma technique et j’ai réussi ces sacs.

“Je me sens vraiment bien. Je fais tout ce que je peux pour aider mes coéquipiers à gagner. On savait que ca allait être un test compliqué ce soir pour rester au sommet de la division et je suis content du résultat.”

LA PERFORMANCE DE COLE SPIEKER

Le receveur Cole Spieker s’est fait un nom lors de la dernière Coupe Grey, mais il a livré sa plus grande performance de 2024 vendredi soir. Il a terminé le match avec 8 réceptions pour 113 verges (dont une de 44 verges sur un jeu truqué en troisième et une).

“J’étais excité lorsque ce jeu a été appelé,” a dit le receveur des Als. “ Je savais que j’allais avoir une chance de faire un gros jeu. Je les ai tous vu sur la ligne car ils préparaient un blitz. Je ne m’attendais pas à cela. Caleb m’a lancé une passe parfaite. C’était très agréable d’aller marquer sur ce jeu.”

Spieker est déjà le troisième receveur différent des Alouettes a obtenir plus de 100 verges sur un match cette saison.

“C’est bon de sentir la confiance de mes coéquipiers, mes entraineurs me font confiance et on sait qu’à chaque match, n’importe quel receveur peut briller,” a ajouté Spieker.

LA SÉQUENCE DU MATCH 

Il n’y a aucun doute pour choisir LA séquence offensive du match vendredi soir. Elle est arrivée au troisième quart lorsque les Alouettes avaient les devants 16-9. Montreal faisait face à un deuxième et 20, lorsque l’entraineur chef Jason Maas a appelé un botté court sur la ligne d’engagement.

Le demi offensif Jeshrun Antwi, qui était déjà le premier joueur des Alouettes a effectué ce jeu à la perfection l’an dernier, a récidivé. Et cela a fonctionné ! Les Alouettes ont obtenu le premier essai. Quatre jeux plus tard, Evans trouvait Spieker pour un touché de 44 verges. Cela a procuré une avance de deux possessions aux Als, et ils n’ont plus jamais regardé en arrière.

“On l’a fait au bon moment,” a dit Evans. “Sur un troisième et une, il faut y penser. On l’a bien fait; Cole a fait ce qu’il sait faire et la ligne à l’attaque a bien fait en protection.

“J’ai glissé un peu, aussi…On l’avait pratiqué trois ou quatre fois durant la semaine. C’est une question d’exécution et bien se parler avec Cole, bien se coordonner avec la ligne à l’attaque et bien exécuter le tout quand l’opportunité se présente. C’est ce qu’on l’a fait.”

LA SUITE ?

Après avoir débuté la saison avec trois victoires sur la route, les Alouettes vont profiter d’une série de matchs à la maison. Ils vont recevoir les Stampeders de Calgary le samedi 6 juillet avant d’enchainer avec les Argos le 11 juillet. L’équipe restera au Québec durant tout le mois de juillet.