@

Notes D’avant-match: Cgy @ Mtl

*Article traduit par René Bergeron.

Les Alouettes de Montréal tenteront de remporter leur cinquième match consécutif pour amorcer la saison en 2024 lorsqu’ils accueilleront les Stampeders de Calgary au stade Percival-Molson samedi soir.

Les Als viennent de remporter une victoire de 30-20 à Toronto. Sur les quatre victoires qu’ils ont accumulées cette saison, trois ont été remportées à l’extérieur. Aussi important que soit la victoire sur la route, l’équipe pourra maintenant profiter de la maison pendant un certain temps, car elle ne quittera pas la province de Québec avant le début août.

Les Stamps, quant à eux, viennent de remporter une victoire à la dernière seconde contre les Blue Bombers de Winnipeg. Calgary a une fiche de 2-1-0 pour commencer 2024 mais leurs deux victoires ont été remportées à domicile.

Voici ce que vous devez savoir sur le match de cette fin de semaine :

SHAWN LEMON SUSPENDU 

Les Alouettes ont été informés ce jeudi que l’ailier défensif Shawn Lemon a été suspendu.

« Un arbitre indépendant a déterminé que la suspension décernée au joueur de ligne défensive des Alouettes de Montréal Shawn Lemon pour avoir parié sur des matchs de la Ligue canadienne de football (LCF), incluant un match dans lequel il a joué, entre en vigueur immédiatement.» a indiqué la LCF dans un communiqué.

« La Ligue avait suspendu initialement monsieur Lemon le 24 avril dernier. À la suite d’un appel, il avait pu revenir au jeu jusqu’à ce qu’une audience en arbitrage soit prévue le 5 juillet. Lorsque monsieur Lemon et ses représentants ont fait une requête pour reporter l’audience au 1er et 2 août, la LCF a demandé que la suspension entre en vigueur immédiatement.»

PHILPOT VS. PHILPOT POUR LA PREMIÈRE FOIS :

Le receveur des Alouettes Tyson Philpot et son frère jumeau, Jalen, qui joue à la même position pour les Stampeders, s’affronteront pour la première fois de leur histoire. Les deux n’ont jamais joué l’un contre l’autre dans un cadre compétitif.

Depuis qu’ils ont été repêchés dans la ligue en 2022, ils ont eu trois occasions de jouer l’un contre l’autre, mais Jalen a raté chacun de ces matchs en raison d’une blessure. Les Alouettes sont la seule équipe que Jalen n’a pas affrontée dans sa jeune carrière professionnelle.

Tyson a été tout feu tout flamme jusqu’à présent en 2024. Le joueur de 23 ans a accumulé 430 verges et quatre touchés sur 28 réceptions en seulement quatre matchs. Il a récolté au moins 90 verges lors de trois de ces sorties, dont des performances de 141 verges lors de la semaine 1 à Winnipeg et de 150 verges à domicile contre Ottawa lors de la semaine 3.

« J’ai attaqué cette année de la même manière que j’attaque chaque année », a déclaré le receveur des Als. « Ma préparation était à 10. J’étais prêt à avoir un impact. Dans ce premier match, une fois que j’ai vu la chimie que Cody et moi avions dès le départ, j’ai pu voir que c’était quelque chose de spécial. Aller chercher 140 verges lors de votre premier match, cela montre qu’il y a quelque chose. Mais je suis toujours prêt. Dès le jour où je suis arrivé ici, j’ai senti que je pouvais laisser ma marque sur l’attaque ».

LES ALOUETTES PEUVENT-ILS LANCER LE JEU AU SOL ?

S’il y a un domaine où les Alouettes pourraient être un peu plus efficaces, c’est bien sur le jeu au sol. À l’aube de la semaine 5, ils sont sixièmes dans la LCF pour la moyenne de verges au sol par match, avec 77,5. D’un autre côté, les Stamps sont avant-derniers de la ligue pour les verges au sol allouées par match avec 106,3 verges.

Il est important de noter que le jeu de passes rapides est une extension du jeu de course. Tous ces écrans rapides à Philpot et Kaion Julien-Grant sont l’équivalent de courses. Ce sont des lancers à haut pourcentage qui permettent à l’équipe de gagner des verges sur le premier ou le deuxième essai.

Alors, l’entraîneur-chef Jason Maas a-t-il abandonné le jeu au sol à Toronto la semaine dernière ? En quelque sorte. Mais il a été remplacé par plusieurs passes d’écran qui agissent comme des jeux de courses. L’ancien entraîneur-chef des Alouettes, Marc Trestman, a agi de la même manière lorsque l’équipe a connu du succès il y a plusieurs années.

PROTÉGER ET ATTEINDRE LE QUART-ARRIÈRE

La défensive des Alouettes a fait un excellent travail pour atteindre le quart-arrière en quatre matchs, alors qu’elle mène la ligue pour les sacs du quart (10). Ce qui est encore plus impressionnant, c’est que la pression sur le quart-arrière adverse provient de différents joueurs sur le terrain.

Les Als n’ont que deux joueurs avec plus d’un sac (Mustafa Johnson – 2, Geoffrey Cantin-Arku 2), ce qui signifie qu’ils ont six membres différents de leur défense qui ont fait tomber le quart-arrière de l’adversaire derrière la ligne de mêlée (Tyrice Beverette, Isaac Adeyemi-Berglund, Darnell Sankey, Shawn Lemon, Derek Wiggan et Bryce Cosby).

C’est l’une des beautés de la défense de Noel Thorpe. Vous ne savez jamais d’où vient la pression d’une remise à l’autre. Il est difficile pour l’attaque adverse d’identifier les joueurs qui effectuent le blitz. Les Alouettes ont autant de sacs attribuables à des secondeurs (5) qu’à des joueurs de ligne défensive (5).

Les Stamps, qui ont disputé un match de moins que les Als cette saison, n’ont enregistré que deux sacs en trois matchs, ce qui les place au dernier rang de la LCF. Calgary et Montréal sont tous deux à égalité avec Hamilton et Ottawa pour le moins de sacs accordés (5).