Entraîneur des demis et adjoint à l’entraîneur-chef


Bolduc entame en 2020 sa 19e saison en tant qu’entraîneur, sa septième avec les Alouettes, ajoutant cette fois, le titre d’adjoint à l’entraîneur-chef à celui d’entraîneur des demis. En 2019, sous sa gouverne, l’équipe a obtenu 2236 verges au sol atteignant le deuxième rang de la ligue. Les Alouettes ont récolté en moyenne 5,7 verges par portée et un total de 21 touchés par la course, bon pour le deuxième rang de la LCF. Cette même saison, Bolduc a vu son protégé William Stanback atteindre le plateau des 1000 verges au sol, lui qui a complété la campagne avec 1048 verges sur 170 portées (moyenne de 6,17 verges par portée), en plus de traverser la ligne des buts à cinq reprises.

Après avoir dirigé le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke pendant cinq saisons (2007 à 2011), Bolduc a effectué son retour dans l’organisation des Alouettes et son entrée comme entraîneur dans les rangs professionnels en 2014. Il a joué plusieurs rôles depuis, passant d’entraîneur adjoint à l’attaque, à entraîneur des receveurs de passes et entraîneur adjoint des unités spéciales.

Après sa carrière de joueur, Bolduc a été nommé coordonnateur offensif des Carabins de l’Université de Montréal en 2002. Il a ensuite accepté le poste d’entraîneur-chef des Nomades du Collège Montmorency, les menant au match du BOL D’OR pour la première fois de leur histoire en 2005. Il a ensuite pris les commandes du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke en 2007. Dès 2010, il a conduit cette équipe universitaire de l’Estrie à une première victoire en match éliminatoire, ainsi qu’à une première participation à la Coupe Dunsmore. La saison suivante, il a été nommé entraîneur-chef de l’année au Québec après avoir mené́ le Vert et Or à une saison de 7-2.

Natif d’Alma, au Québec, André Bolduc a entrepris sa carrière de joueur avec les Rough Riders d’Ottawa et les Eskimos d’Edmonton avant de se joindre aux Alouettes de 1998 à 2001. Sa ténacité et son leadership lui ont d’ailleurs valu d’être nommé capitaine des unités spéciales lors des saisons 1999 et 2000.

Bolduc a évolué comme receveur dans les rangs universitaires avec les Stingers de l’Université Concordia de 1992 à 1995, faisant partie de la formation qui a remporté la Coupe Dunsmore en 1993 et nommé joueur tout-étoile à chacune de ses deux dernières saisons. Il avait auparavant porté les couleurs des Vulkins du CÉGEP de Victoriaville dans le football collégial AA, aidant son équipe à remporter le BOL D’OR.

Il est père de quatre enfants, Raphaël, les jumelles Justine et Elizabeth et Thomas. Ce dernier évolue actuellement en tant que quart du Rouge et Or de l’Université Laval, alors que Raphaël évolue comme receveur pour les Cougars du Cégep Champlain-Lennoxville.

 

RETOUR À LA PAGE DES ENTRAÎNEURS