@
19 septembre 2021

BC 27 – 18 MTL…frustrés, mais déjà tournés vers la suite

Pour leur deuxième match à la maison cette année, nos Alouettes se sont inclinés 27-18 face aux Lions de la Colombie-Britannique. Une déception forcément après la grosse victoire à Ottawa il y a 15 jours…

De la frustration surtout par le fait que l’on sent qu’il y avait la place pour faire mieux hier soir. Après une première séquence terminée par un touché pour BC, la défense montréalaise a réalisé une solide performance tout au long du match permettant de rester dans la game jusqu’au bout…BC s’amenait à Montréal avec une des meilleures attaques et à part sur 2 ou 3 jeux explosifs, la défense a dans l’ensemble bien contenu Mike Reilly et ses hommes.

Le problème c’est que notre attaque n’a pas réussi à concrétiser plusieurs moments importants. À 4 reprises, Vernon Adams et surtout William Stanback, auteur d’une grosse performance (183 verges) ont réussi à s’amener dans les 10 derniers verges des Lions. Résultat : une interception et 3 bottés de placement. Des points laissés en route qui font mal au final car quand on regarde les statistiques finales, on se dit que ce match aurait bien pu tourner de notre bord aussi…25 premiers essais à 20, 436 verges d’attaque totales contre 376 pour BC, un temps de possession supérieur, bref plein de voyants qui pourrait indiquer une victoire…

À noter aussi le gros matchs des unités spéciales ! Les Lions n’ont pas vraiment eu l’occasion de débuter leurs séquences très avancés sur le terrain en raison des excellents bottés de dégagements de Joseph Zema et de l’excellente couverture de botté. Quant à David Côté, il a été parfait 6/6 sur les placements, avec notamment un botté de 49 verges !

Alors oui cette défaite est frustrante car on sait que cette équipe peut faire beaucoup mieux, mais justement on peut également voir qu’en continuant de travailler et en corrigeant ces petits détails, les succès seront au rendez-vous…

On se remet donc tout de suite au travail et gagnons les 3 prochains matchs contre des rivaux de section (Toronto, Hamilton, Ottawa).