@
7 novembre 2021

Mtl 21 – 31 Wpg : BÂtir Sur Cette DÉfaite

On pourrait voir l’aspect négatif de cette défaite hier soir à Winnipeg…une deuxième défaite consécutive qui nous éloigne un peu plus du premier rang dans l’Est. Mais pour de multiples raisons, nous allons retenir le positif, et non dans le but de faire l’autruche et de masquer ce qu’il n’a pas fonctionné hier soir, car oui il y a des choses à corriger bien évidemment.

Tout d’abord, nos Alouettes affrontaient une équipe des Bombers, Championne en titre de la Coupe Grey, invaincue depuis 8 matchs, qui a marché sur pratiquement tous ces adversaires cette année, et qui plus est dans leur stade dans lequel il n’est jamais facile de bien paraitre. Une équipe qui connait une grande stabilité depuis plusieurs années, et qui pouvait compter sur toutes ces forces en présence hier soir. Ensuite, nous devions encore composer avec des blessures à la ligne à l’attaque alors que Sean Jamieson et Phil Gagnon, dès le début du match, n’ont pu participer. Notre nouveau quart-arrière d’expérience Trevor Harris qui disputait son premier départ avec les Alouettes et qui n’a que deux semaines de pratique et de connaissance du livre de jeux…Ajoutez à cela l’absence de Martese Jackson qui venait remplacer Mario Alford absent depuis de nombreux matchs à une position de retourneur ou les blessures nous empêchent de trouver une stabilité importante.

Sur le papier, certains s’attendaient sûrement à un match plus que compliqué pour nos Alouettes, et bien les gars ont su relever le défi…Les Bombers n’avaient jusqu’ici jamais accordé plus d’un touché par match à leur adversaire à domicile, et bien nos Alouettes en ont inscrit 3 ! À la fin du 3e quart, c’était l’égalité 21-21. Pour la première fois de la saison, les Bombers ont souffert.

Pourtant au début du match, les unités spéciales cafouillaient et Winnipeg récupérait le ballon en très bonne position pour inscrire le premier touché du match. Mais très rapidement la défense allait remettre les Alouettes dans le coup…Greg Reid provoquait un échappé, récupéré par Jamal Davis II pour un touché sur 19 verges. Et même si l’attaque des Manitobains allait inscrire un 2e touché, William Stanback, qui a dépassé les 1000 verges par la course cette saison, et Trevor Harris remontaient tout le terrain pour un touché de Reggie White Jr et c’était 14-14 à la mi-temps.

Que dire du début de 3e quart, une défense impeccable et une autre séquence offensive victorieuse pendant laquelle Trevor Harris trouvait Quan Bray et finalement Jake Wieneke dans la zone des buts. 21-14 Montréal, les gars faisaient bien plus que résister !

Winnipeg n’est pas la meilleure équipe de la ligue du moment pour rien. Ils égalisaient en toute fin de 3e quart puis prenaient même une avance de 7 points. La ligne à l’attaque montréalaise, encore une fois très bonne malgré les circonstances, commençait à fatiguer et Trevor Harris n’avait plus autant de temps pour dégainer (ajoutons à cela quelques hors-jeux oubliés pour Winnipeg…). Il en était de même pour le jeu au sol beaucoup moins performant.

Une interception sur Trevor Harris en fin de match est venu annihiler les espoirs de remontée et sceller la victoire des Bombers, mais encore une fois les gars sont restés dans le coup jusqu’au bout.

Alors oui c’est une autre défaite, mais c’est surtout un message que nous pouvons rivaliser avec n’importe qui, même la meilleure équipe de la ligue qui a bien eu du mal à se défaire de son adversaire pour la première fois depuis bien longtemps.

ll faut se servir de ce match pour préparer les éliminatoires et corriger ce qui doit l’être. Il reste deux matchs à Trevor Harris pour bien se familiariser avec le livre de jeux et travailler la chimie avec ses receveurs, espérer pouvoir récupérer un maximum de blessés (car nous ne sommes pas vernis non plus à ce niveau là), et peu importe l’adversaire, nous serons compétitifs pour cette fin de saison qui s’annonce passionnante!

En attendant, profitons de ces deux derniers matchs de saison régulière à domicile en espérant vous voir en grand nombre car ces gars-là le méritent. Rendez-vous samedi prochain à la maison pour la revanche.