Menu
@
3 mai 2019

Les Alouettes font le plein de talent national

Les Alouettes de Montréal ont fait le plein de talent national jeudi, alors que l’équipe a réclamé neuf joueurs lors du Repêchage canadien de la LCF, dont le receveur Kaion Julien-Grant avec leur première sélection de la soirée en deuxième ronde (13e au total). La formation montréalaise avait sélectionné le joueur de ligne à l’attaque Tyler Johnstone lors du repêchage supplémentaire en 2018, ce qui lui avait coûté son choix de première ronde cette année.

Julien-Grant (6’2 », 197 lbs.) a capté 49 passes pour des gains de 638 verges en plus d’inscrire cinq majeurs la saison dernière avec les X-Men de l’Université St. Francis-Xavier. Au camp d’évaluation de la LCF cet hiver, il a enregistré un excellent temps de 4,49 secondes sur 40 verges. En 31 matchs en carrière avec les X-Men, le receveur de 22 ans originaire de Toronto a comptabilisé 118 réceptions pour des gains de 2032 verges en plus franchir la ligne des buts 22 fois. Il a de plus ajouté 672 verges sur 31 retours de botté d’envoi et 1786 verges sur 119 retours de botté de dégagement et deux majeurs. Son père Karim a évolué dans la LCF pendant trois saisons, dont une avec les Alouettes en 2004.

Avec leur deuxième choix en deuxième ronde (16e au total), les Alouettes ont sélectionné l’ailier défensif Nate Anderson, qui a disputé deux saisons avec les Tigers de l’Université du Missouri dans la conférence SEC de la NCAA.

Anderson (6’4 », 255 lbs.) a récolté 21 plaqués en 13 rencontres en 2018 avec les Tigers. En deux saisons à Missouri le Torontois a amassé 33 plaqués en 25 rencontres, en plus de deux sacs et de 3,5 plaqués pour des pertes. Il avait auparavant évolué avec le New Mexico Military Institute pendant deux campagnes, récoltant 63 plaqués, 19 plaqués pour des pertes et 6,5 sacs du quart.

Disposant d’un choix territorial à la fin de la deuxième ronde, la formation montréalaise a mis la main sur le joueur de ligne à l’attaque du Rouge et OrSamuel Thomassin (6’6 », 330 lbs.), qui vient d’aider la formation lavalloise à remporter une deuxième Coupe Vanier consécutive. L’athlète originaire de Québec a été sur la première équipe d’étoiles offensive au pays la saison dernière, ainsi que sur la deuxième équipe d’étoiles la saison précédente. Il a fait partie d’une ligne à l’attaque qui a protégé le quart Hugo Richard, maintenant un membre des Alouettes, qui a complété 170 de ses 236 passes pour des gains de 2185 verges et 18 passes de touché en 2018.

En troisième ronde, avec la 21e sélection de la soirée, les Alouettes ont sélectionné le joueur de ligne à l’attaque Zach Wilkinson (6’5″, 285 lbs). L’athlète natif de Vancouver en Colombie-Britannique a évolué pour les Bears de l’Université Northern Colorado. Partant pendant trois saisons, il a aidé l’attaque à maintenir une moyenne de 366,3 par partie en 2018. À sa saison recrue en 2014, le polyvalent joueur de ligne a vu de l’action comme ailier rapproché en situation de course. À sa deuxième année, il a été partant comme bloqueur du côté droit.

Lors de la quatrième ronde, Montréal a repêché son deuxième receveur de la soirée quand l’équipe a sélectionné Chris Osei-Kusi (6’2″, 197 lbs). Originaire de Brampton en Ontario, il a disputé quatre saisons avec les Gaels de l’Université Queen’s. En 28 parties le receveur a capté 126 passes pour des gains de 1862 verges et huit touchés.

Avec son choix de cinquième ronde, les Alouettes ont pigé dans la cour des Stingers de l’Université Concordia quand ils ont sélectionné le joueur de ligne défensive Michael Sanelli (6’2″, 285 lbs). Le plaqueur défensif originaire de Toronto en Ontario a réalisé 12 plaqués solos et 8,5 plaqués pour des pertes de 58 verges et 5,5 sacs en sept parties la saison dernière.

En sixième ronde, les Alouettes ont sélectionné le demi à l’attaque Jeshrun Antwi (6’0 », 205 lbs.) des Dinos de l’Université de Calgary. En 2018, il a disputé cinq matchs au cours desquels il a gagné 360 verges en 42 courses, en plus de marquer trois touchés. Il a été choisi pour le match Bowl Est-Ouest de U SPORTS.

Par la suite, l’équipe a jeté son dévolu sur le secondeur Benjamin Whiting (6’3 », 225 lbs.), qui a joué huit parties en saison régulière avec les Huskies de l’Université de la Saskatchewan de l’entraîneur-chef Scott Flory en 2018. Le secondeur a récolté 30 plaqués et 28 plaqués assistés, un sommet dans sa conférence. Il a aussi rabattu quatre passes et a aidé son équipe à remporter la Coupe Hardy.

Avec leur dernière sélection de la soirée, les Alouettes ont choisi le demi défensif Cody Cranston (6’2 », 170 lbs.). Ce dernier a joué huit parties pour les Gee Gee’s de l’Université d’Ottawa. En 2018, il a obtenu 24 plaqués, une interception et provoqué deux échappés. En 32 parties en carrière, il a amassé 96 plaqués en solo et 30 plaqués assistés, sept interceptions, en plus de provoquer quatre échappés. Il rejoint son frère Ty avec les Alouettes.

Les choix des Alouettes
2 (13) Kaion Julien-Grant, RÉ, St. Francis Xavier
2 (16) Nathan Anderson, LD, Missouri
2 (19) Samuel Thomassin, LO, Laval
3 (21) Zach Wilkinson, LO, Northern Colorado
4 (30) Chris Osei-Kusi, RÉ, Queen’s
5 (39) Michael Sanelli, PD, Concordia
6 (48) Jeshrun Antwi, D, Calgary
7 (57) Benjamin Whiting, SEC, Saskatchewan
8 (66) Cody Cranston, DD, Ottawa