8 juin 2021

Les Alouettes s’entendent avec les joueurs de la cuvée internationale 2021, ainsi que l’ancien Carabin Kevin Kaya

Montréal, le 8 juin 2021 – Les Alouettes de Montréal ont annoncé mardi que l’équipe a paraphé des ententes avec les quatre joueurs sélectionnés lors du repêchage international 2021, soit le botteur australien Joseph Zema, le secondeur japonais Akio Yamagishi, le demi japonais Taku Lee, ainsi que le demi défensif suédois William James. De plus, l’équipe s’est également entendue avec le receveur français, Kevin Kaya, qui a évolué pour les Carabins de l’Université de Montréal.

Zema (6’2 », 210 lbs.) a évolué pour les Cardinals de l’Université de l’Incarnate Word au Texas en 2017, disputant 11 rencontres au cours desquelles il a maintenu une moyenne de 46,7 verges sur 77 bottés de dégagement, en plus de forcer l’adversaire à débuter des séries à l’intérieur de leur ligne de 20 verges à 20 reprises. En 2019, l’athlète originaire de Melbourne en Australie a évolué pour les Commanders de San Antonio dans la AAF où il a conservé une moyenne de 45,8 verges sur 37 bottés de dégagement.

Yamagishi (5’10 », 219 lbs.) a évolué pour les Fujitsu Frontiers dans la X-League au Japon. Le secondeur a aidé son équipe à remporter six championnats nationaux consécutifs, nommé le Rice Bowl, de 2014 à 2019. Il a également effectué des bottés pour son son équipe. Capitaine de sa formation, Yamagashi a remporté le titre de joueur universitaire de l’année au Japon en 2016.

Lee (6’1 », 205 lbs.) a aidé les Obic Seagulls à remporter le championnat de la X-League au Japon la saison dernière, lui qui a terminé le match avec 111 verges au sol après avoir porté le ballon 21 fois. Il a inscrit les deux majeurs de son équipe dans une victoire de 13-7. L’équipe a par la suite remporté le Rice Bowl.

James (5’11 », 195 lbs.) a évolué pour les Dresden Monarchs de la ligue allemande en 2018, avant des passages en Australie, en Finlande, ainsi que dans sa Suède natale. Il a disputé deux saisons avec les Fighting Hawks de l’Université North Dakota dans la NCAA. En 23 rencontres, il a récolté 94 plaqués, un sac, en plus de forcer trois échappés et de rabattre quatre passes.

Kaya (6’4 », 175 lbs.) a complété sa carrière universitaire en force en 2019, lui qui a terminé la saison au deuxième rang du RSEQ avec 597 verges sur 45 réceptions, en plus d’inscrire un majeur. L’athlète de 26 ans originaire de Nancy en France a mérité une place sur l’équipe d’étoiles de la RSEQ, en plus d’être élu sur la deuxième équipe d’étoiles au pays. Il a capté trois passes pour des gains de 33 verges lors de la Coupe Vanier 2019 face aux Dinos de l’Université de Calgary.