@
25 novembre 2021

Pourquoi nos Alouettes peuvent le faire…

Match des Alouettes de Montreal contre les Bleu Bombers de Winnipeg, au Stade Percival Molson de Montreal le 13 Novembre 2021. Photo: Dominick Gravel / Alouettes de Montreal

  1. Parce que l’on a déjà fait cette année

Le 2 novembre, nos Alouettes s’amenaient à Hamilton après deux défaites consécutives et les spécialistes ne donnaient pas cher de leurs peaux…Et comme si l’adversité n’était pas encore assez au rendez-vous, Vernon Adams Jr se blessait au cours du 2e quart…Malgré un courage et une abnégation incroyable, nos moineaux tiraient de l’arrière par 17 points au début du 4e. Vernon a alors fait fis de sa blessure pour revenir sur le terrain et orchestrer une remontée dont lui seul a le secret. Des passes incroyables et deux touchés plus tard, on prenait l’avantage par 3 à 30 secondes plus tard. Mais rien n’a été facile cette année, et le botteur d’Hamilton réussissait son plus long botté en carrière pour égaliser à la toute fin…La défense prenait alors le relais pour nous faire gagner en prolongation.

  1. Parce que l’on sait rebondir après une défaite

Tout n’a pas été parfait cette année, notre fiche en témoigne…cependant tous les spécialistes sont unanimes pour dire que cette équipe est capable de battre n’importe qui lorsqu’elle joue un football de qualité et sans erreurs majeures. Son mental en fait aussi une équipe redoutable, car JAMAIS nos joueurs ne lâcheront un match. Les matchs perdus l’ont été par une marge infime, contre Ottawa ou Hamilton nous avons su revenir de l’arrière pour l’emporter…alors oui tout n’est pas parfait mais vous pouvez être sûr d’une chose, vos joueurs ne lâcheront jamais rien !

  1. Parce que cette équipe a dominé dans de nombreux domaines

Une nouvelle saison d’un match commence dimanche comme l’a très bien dit Khari Jones. Ce qui est arrivé avant importe peu maintenant, cependant on peut s’appuyer sur quelques statistiques afin d’arriver en confiance pour ces éliminatoires. Encore une fois, nos 7 défaites résultent plus d’erreurs de notre équipe, que d’une domination éclatante des autres. Voici quelques statistiques qui peuvent nous laisser espérer le meilleur pour la suite si notre équipe reste concentrée et appliquée comme elle sait le faire.

  • Jake Wieneke : 11 touchés (1er LCF)
  • William Stanback : 1 176 verges (1er LCF)
  • Touchés par la passe : 25 (1er LCF)
  • Temps de possession : 33:18 (1er LCF)
  1. Parce que les blessés reviennent

Les blessures sont le lot de toutes les équipes de football saison après saison. En revanche, on peut clairement affirmer que nous n’avons pas été épargné cette année…Entre la ligne à l’attaque qui a été décimée à plusieurs reprises tout en gardant un niveau d’exécution impressionnant match après match, nos quart-arrières, notre spectaculaire retourneur Mario Alford, et les gars de la défense en début de saison, l’équipe a su rester dans le coup tout au long de la saison. La bonne nouvelle ? Sean Jamieson et David Brown seront de retour ce dimanche et on devrait avoir une ligne à l’attaque assez proche de celle qui dominait largement ses adversaires en début de saison. Et que dire du retour de Mario Alford, celui qui avait débuté la saison comme il avait terminé celle de 2019, va revenir affamé après sa longue absence.

  1. Trevor Harris aime les éliminatoires

Vernon Adams Jr toujours en convalescence, Trevor Harris sera aux commandes de l’attaque dimanche. Il n’en sera pas à son premier match éliminatoire lui qui avait notamment connu tout un match lors de sa dernière demi-finale de l’Est à…Montréal alors qu’il était avec Edmonton en 2019. En 2018, il avait aussi réussi une performance record de 6 passes de touchés lors de la finale de l’Est avec Ottawa contre….Hamilton.

Alors ne manquez pas ça dimanche car cette équipe est capable de tous les exploits…