Menu
@
31 mars 2022

On arrive Trois-Rivières

Trois-Rivières, le 31 mars 2022 – Les Alouettes de Montréal ont annoncé jeudi que la formation montréalaise allait tenir son camp d’entraînement 2022 à Trois-Rivières. L’annonce a été faite en après-midi au Cégep de Trois-Rivières par le président de l’équipe, Mario Cecchini, en présence du maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, du directeur général d’Innovation et Développement économique Trois-Rivières, Mario De Tilly, ainsi que du directeur général du Cégep de Trois-Rivières, Louis Gendron.

Dès le dimanche 15 mai, les joueurs et entraîneurs des Alouettes fouleront le terrain du Stade Diablos, afin de débuter la préparation dans le but de ramener la Coupe Grey au Québec en 2022.

«Nous sommes extrêmement heureux de tenir notre camp d’entraînement à Trois-Rivières, a déclaré le président des Alouettes, Mario Cecchini. Les dynamiques gens d’ici rencontrés pour en arriver à ce projet nous ont convaincus que nous prenions la bonne décision. La riche histoire du football dans la région a aussi pesé dans les raisons de s’installer en Mauricie pour un moment aussi important dans une saison.»

Les Alouettes feront de la Cité de Laviolette leur domicile jusqu’au 3 juin, alors que l’équipe tiendra ses entraînements au Stade Diablos, en plus d’avoir son vestiaire au Cégep de Trois-Rivières. Le club utilisera également des installations de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), puisque l’hébergement se fera dans les différentes résidences universitaires. Les repas et les rencontres d’équipe se feront également sur le campus trifluvien. Le service de transport entre les différents plateaux sera assuré par le Service de Transport en Commun de Trois-Rivières (STTR). En cas de mauvaise température, l’équipe aura l’option de s’entraîner au Complexe sportif Alphonse-Desjardins.

«Trois-Rivières est définitivement reconnue comme ville de sport, et l’annonce d’aujourd’hui nous le prouve à nouveau! Le déploiement de notre stratégie en tourisme sportif et nos importants investissements dans des infrastructures de calibre professionnel au cours des dernières années nous ont donné les moyens de voir grand. Il s’agit pour nous d’une belle opportunité, a affirmé le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche. L’accueil de cette prestigieuse équipe a été rendu possible grâce à l’implication de nombreux acteurs qui ont travaillé de près ou de loin sur ce projet, et j’en suis très fier. En mai, Trois-Rivières va vibrer au rythme des Alouettes et du football!»

Les protégés de Khari Jones seront sur le terrain sur une base quasi-quotidienne jusqu’au 2 juin. Tous les entraînements sont ouverts au public et l’accès y est gratuit. Le public est encouragé à y assister en grand nombre.

Louis Gendron, directeur général du Cégep de Trois-Rivières, est enthousiaste. « Nous sommes fiers d’accueillir les Alouettes de Montréal dans nos installations sportives de niveau professionnel. C’est non seulement une source d’inspiration pour nos étudiantes et nos étudiants athlètes, mais c’est aussi extrêmement significatif pour nos Diablos, pour qui le football représente une longue histoire d’amour et de traditions. Nous invitons toute la population à venir découvrir notre Stade Diablos et à vivre l’expérience du football professionnel. Bienvenue chez nous! »

«La présence de professionnels comme les Alouettes de Montréal sur notre campus rappellera le rôle important que joue l’UQTR dans le développement des étudiants-athlètes, mais aussi dans la tenue d’événements majeurs en lien avec le sport et le tourisme sportif. L’UQTR se fait donc une fierté de collaborer avec le Cégep et la Ville en offrant ses installations et son expertise pour la réalisation de ce projet qui fera rayonner Trois-Rivières à tous les niveaux. C’est pour nous un immense honneur d’ainsi soutenir les Alouettes dans la poursuite de leur tradition d’excellence», a souligné Christian Blanchette, recteur de l’UQTR.

Joueurs, entraîneurs et dirigeants des Alouettes ont bien hâte de se retrouver dans une ville sportive de la trempe de Trois-Rivières et de profiter d’installations de premier ordre.

«Le camp d’entraînement est vraiment le meilleur moment pour un partisan d’être près d’une équipe. Nous avons très hâte de débarquer à Trois-Rivières, afin de permettre à tous de vivre cette expérience unique des plus spéciales, a affirmé le directeur général des Alouettes, Danny Maciocia, qui ne pouvait malheureusement pas être présent jeudi. Nous sommes convaincus que les installations et les gens que nous allons côtoyer vont nous permettre de vivre un Très bon camp qui jettera les bases à une Très bonne saison.»

L’horaire complet du camp d’entraînement sera disponible à une date ultérieure.

Une photo et une vidéo du Stade Diablos sont disponibles via ce LIEN (crédit: Cégep de Trois-Rivières)