@
24 septembre 2022

Énorme victoire face aux Ticats!

Cela n’arrive pas souvent, mais parfois vous pouvez sentir l’importance d’un match juste à l’atmosphère autour du terrain pendant la période d’échauffement avant le match. C’est ce que j’ai ressenti vendredi soir. On pouvait voir que ce match était crucial pour ces deux équipes. C’était comme un match de séries éliminatoires.

Regardez l’après-match des Alouettes sur Facebook ! Voici le show d’hier soir!

Les Alouettes ont réussi une solide deuxième mi-temps et ils ont réussi à gagner, 23-16, ce qui signifie qu’ils sont maintenant deux victoires devant Hamilton avec un match en main mais surtout, ils remportent la série tête-à-tête contre eux (2-1).

Comment ont-ils fait ? Regardons de plus près :

Tout un match de Trevor Harris :

L’attaque des Alouettes n’a produit que trois points en première mi-temps (zéro au premier quart, trois au deuxième), mais les choses ont beaucoup changé au cours des 30 dernières minutes. Ils sont sortis au troisième quart, ont bougé le ballon et ont marqué des points.

Ce groupe est à son meilleur quand tous les joueurs touchent le ballon, et c’est exactement ce qui s’est passé vendredi soir. Tous les joueurs en attaque méritent du crédit, mais j’aimerais souligner la performance de Harris. Il était bon, calme dans sa pochette et il a utilisé huit cibles différentes.

Il a terminé la rencontre avec de belles stats : 26/35, avec 244 verges, deux touchés et aucune interception.

Et que dire de la dernière séquence à l’attaque ?

Les Als ont récupéré le ballon avec 4:04 restantes dans le match et ils tiraient de l’arrière, 16-15. Lors du premier jeu de la séquence, Walter Fletcher a couru pour un gros gain de 21 verges. Au deuxième jeu, Fletcher a gagné trois verges.

En deuxième et sept, Harris a lancé vers Reggie White Jr. pour un premier essai. En premier et 10 de la ligne de 33 de Hamilton, Harris a lancé une passe rapide à sa gauche à Tyson Philpot pour un gain de sept verges.

Les Als ont eu un deuxième et trois, quand Harris a essayé de connecter avec Geno Lewis. La passe est restée incomplète, mais le demi défensif des Ticats Jumal Rolle a eu une pénalité pour obstruction envers Lewis.

Sur premier et les buts, Jeshrun Antwi a eu un petit gain sur une passe de Harris. Et sur deuxième et les buts, Harris a trouvé Lewis dans le coin de la zone de but pour un touché.

L’idée n’était pas de prendre une petite avance de deux points avec un placement, c’était de donner un coup de poing aux Ticats avec un touché et c’est ce qu’ils ont fait.

Les Alouettes ont réussi leur converti de deux points grâce à White Jr. ils ont pris une avance de sept points avec moins de deux minutes à faire dans le match.

Nous devons également mentionner la performance de la ligne à l’attaque. La ligne offensive a fait un travail remarquable contre une bonne ligne défensive. Avec Phil Gagnon blessé, P.O. Lestage a fait son entrée dans l’alignement de départ, et le groupe a bien joué.

Ils ont également ouvert de grandes voies de course pour Fletcher et Antwi, qui ont tous deux en moyenne plus de cinq verges par course dans ce match.

« Le football se gagne dans les tranchées », a déclaré Antwi après le match. « Ligne offensive contre ligne défensive. Si vous avez de bons éléments au départ, les choses vont s’arranger. Ils nous ont protégés, ils nous ont ouvert d’énormes brèches. Quand je courais, je me disais : « Personne ne me touche pendant au moins 10 verges. » On peut le voir sur le terrain. »

Monsieur 1000 verges :

Lewis est le joueur offensif le plus constant depuis le début de l’année. Non seulement il a mené l’équipe pour les verges sur réceptions vendredi soir, non seulement il a marqué deux touchés, mais il a également dépassé la barre des 1000 verges pour la deuxième fois de sa carrière.

Seuls Jaelon Acklin d’Ottawa et Dominique Rhymes de la Colombie-Britannique ont plus de verges sur réception que Lewis (1 006) jusqu’à présent en 2022. Il est également à égalité au quatrième rang au chapitre des touchés, avec sept.

Le joueur de 29 ans est juste le deuxième Alouette depuis 2013 à enregistrer deux saisons de 1000 verges (S.J. Green a dépassé cette marque en 2013 et 2015).

« Le ciel est la limite », a déclaré Lewis sur ses buts individuels pour cette saison. « Tant que nous gagnons, le ciel est la limite pour le nombre de verges que je peux obtenir. Au bout du compte, je veux simplement continuer à faire ce que j’ai à faire, continuer à me battre pour être le meneur dans la ligue dans ce chapitre. »

La Défense provoque des revirements opportuns :

La défense des Als a repris le ballon de l’attaque des Ticats à deux reprises, et à des moments critiques dans le match.

Le premier est arrivé avec moins de trois minutes à jouer dans le troisième quart avec les Tiger-Cats en tête, 13-12. Hamilton est allé pour un troisième et trois de la ligne de 51 de Montréal.

Le quart-arrière des Ticats, Dane Evans, a lancé une passe à Tim White, mais le démi defensif des Als Raheem Wilson était en bonne position pour s’assurer que White n’attrape pas la passe.

Les Alouettes ont fini par bouger le ballon à l’intérieur de la ligne de 10 de Hamilton avant de se contenter d’un placement court, qui leur a donné une mince avance de 15-13.

Le deuxième revirement est venu tard dans le match lorsque le receveur Kiondre Smith a échappé le ballon. Le plaqueur défensif Mustafa Johnson l’a récupéré, et l’attaque a été en mesure de mettre fin à cette rencontre.

Moins de Pénalités :

Les pénalités et la discipline ont été un problème au début de la saison, mais cette équipe a pris un virage au cours des dernières semaines. En entrant dans le match de vendredi, les Als avaient pris moins de 50 verges de pénalités dans les deux derniers matchs.

Ils ont fini avec cinq pénalités pour 84 verges contre les Tiger-Cats, mais la plupart de ces verges sont venu sur une pénalité d’obstruction contre Wilson dans la deuxième demie. Quoi qu’il en soit, ils ont quand même remporté cette bataille, alors que Hamilton a écopé de 12 pénalités pour 130 verges.

« Coach (Maciocia) parle toujours de pénalités », a déclaré White Jr. lors de l’émission d’après-match des Alouettes sur Facebook Live. Qu’il s’agisse de l’attaque, de la défense ou des unités spéciales, nous nous sommes tous concentrés. Nous nous sommes concentrés aujourd’hui. Nous avons eu quelques pénalités ici et là, mais pas trop. »

Quelques premières importantes :

Exactement une semaine après avoir signé un contrat avec les Alouettes, Jamal Davis a réussi son premier sac du quart de la saison.

« C’était incroyable », a dit Davis. C’était génial d’être avec mes coéquipiers, les entraîneurs et tous les dirigeants. Tout le monde sur les lignes de côté était excité ce soir.

« J’ai vu le bloqueur en avant de moi, et il m’a un peu dépassé, alors je voulais y aller avec puissance. Je suis simplement heureux que ça ait fonctionné… Ce fut un grand moment et un énorme changement d’élan. »

Aussi, le botteur David Côté a réussi son premier placement de plus de 50 verges (51) en carrière.

Après le match, Côté a admis que le placement aurait probablement été bon sur 55 verges aussi.

DERNIÈRES RÉFLEXIONS/PROCHAINES ÉTAPES :

C’était agréable de revoir Chip Cox et Kyries Hebert à Montréal. Ces deux joueurs défensifs étaient si importants pour cette équipe.

Hebert a signé un contrat d’une journée pour prendre sa retraite en tant qu’Alouette jeudi, tandis que Cox a été honoré à la mi-temps du match de vendredi soir.

Les Alouettes (6-7) joueront maintenant leur premier match sur la route depuis le 11 août, puisqu’ils affronteront les Elks à Edmonton samedi après-midi à 16 h.