@

Aperçu : les Alouettes affrontent les Argos à Toronto.

Les Alouettes (6-5) vont tenter de stopper leur série de deux défaites face aux Argos (9-1) à Toronto demain 13h (RDS, TSN, 98.5FM, TSN690). Il s’agira d’un deuxième affrontement entre les deux équipes cette année, les Argos l’ayant emporté 35-27 à Montréal le 14 juillet dernier. C’est aussi le premier de deux matchs consécutifs contre Toronto. D’ailleurs, si vous n’avez pas encore vos billets pour ce match retour, vous pouvez les acheter ICI

S’améliorer dans la zone payante

Les Alouettes ont terminé la rencontre face aux Lions 0 en 3 dans la zone payante samedi dernier. Pour battre une équipe comme Toronto, les moineaux devront être plus efficace dans cette zone au lieu de se contenter de placements.

“Tout le monde est concerné,” a dit l’entraineur-chef Jason Maas. “On s’en est occupé dans la chambre. Même si je suis le premier responsable avant tout le monde, nous savons tous ce qui a fait que nous n’avons pas été productifs et ce que nous devons corriger. On l’a revu, on l’a analysé, et maintenant nous devons juste changer les choses, peu importe ce qu’il se passe, nous devons exécuter. ”

En dépit des difficultés dans la zone payante la semaine passée, les Alouettes sont toujours au 4e rang dans la ligue au chapitre des points marqués par match (24.2), et 5e au total des points inscrits (230).

Battre une équipe du haut du classement

Les Alouettes ont très souvent réussi à garder les matchs serrés. Le seul qui leur a échappé est celui à Winnipeg il y a deux semaines, qui était serré à la mi-temps, mais qui a dérapé un peu en deuxième demie après une très courte semaine de travail.

La seule qu’ils n’ont pas réussi à faire pour le moment cette saison, c’est de battre une des équipes du top 3 alors qu’ils ont perdu deux fois contre les Bombers et les Lions, et une fois à date contre les Argos.

“ La chose à faire maintenant est de montrer que l’on peut battre n’importe quelle équipe,” a dit le quart-arrière Cody Fajardo. “Nous avons joué les meilleures équipes de cette ligue et à chaque fois nous étions proche, mais notre prochain défi en tant qu’équipe est justement d’enfin arriver à les battre. Nous avons une belle opportunité cette semaine, ainsi que la semaine prochaine en les jouant deux fois de suite.”

Proche des 1000 verges

Le receveur Austin Match, qui en est à sa première année dans la LCF, pourrait devenir le premier joueur à atteindre les 1000 verges sur réception en 2023. Il ne lui manque que 29 verges pour atteindre ce palier après ces 143 verges obtenus la semaine passée face aux Lions.

Les 971 verges du joueur de 26 ans le place au premier rang dans la ligue après la semaine 14 alors que le receveur des Lions Alex Hollins est en seconde place avec 879 verges, mais Mack a joué une rencontre de moins.

Mack a déjà quatre matchs de plus 100 verges cette saison, et il a déjà accumulé plus 70 verges lors de huit des onze matchs qu’il a joué. Lors du dernier match face aux Argos, il a terminé le match avec 7 réceptions pour 70 verges.

Des changements à l’alignement

Le joueur de ligne américain Jamar McGloster devrait prendre la place de Landon Rice, blessé. Le joueur de 28 ans a déjà débuté deux matchs plus tôt cette saison.

Le secondeur intérieur Avery Williams, le demi-défensif Dionte Ruffin et le receveur Kaion Julien-Grant étaient tous les trois autorisés à pratiquer cette semaine alors qu’il ne leur reste plus qu’une rencontre sur la liste des blessés de six matchs.

Ils ne joueront pas face aux Argos à moins qu’ils ne soient retirés de cette liste une semaine en avance, mais cela viendrait avec des conséquences sur le cap salarial.

J.R. Reed, qui s’est blessé face aux Lions, ne jouera pas cette semaine. Tyrice Beverette pourrait alors glisser à la position de secondeur éloigné (côté large du terrain).